Chatroulette : speed-dating virtuel et rencontre du 3e type !

Chatroulette : speed-dating virtuel et rencontre du 3e type !
Chatroulette : speed-dating virtuel et rencontre du 3e type !
Fraichement éclot des méandres du néant, il s’est installé sur la toile dans la plus grande discrétion et indifférence de tous. Cinq mois plus tard, on ne parle plus que de lui, c’est LE buzz internet du moment ! Terrafemina vous entraîne dans les dédales de Chatroulette, âmes sensibles s’abstenir !
A lire aussi
"Matangi/Maya/M.I.A", à la rencontre d'une artiste brute et engagée
News essentielles
"Matangi/Maya/M.I.A", à la rencontre d'une artiste brute...

A tous ceux qui se gaussaient de l’image policée que commençait à revêtir Internet, un simple regard hasardeux vers Chatroulette devrait leur en assurer le contraire ! Loin de se révéler aussi gentillet que les réseaux Facebook ou Twitter que l’on ne présente plus, ce nouveau site/tchat de socialisation ne fait pas dans la dentelle. Ou du moins, est-il davantage convenable d’indiquer que ses utilisateurs ne s’embarrassent pas à broder du napperon !


Oubliés le barillet rouillé et le colt imitation far-west, le XXIème siècle n’appartient plus aux has been ! Pour ce nouveau concept de roulette russe neck plus ultra, rien de plus facile, un simple clic et une webcam suffisent. Vous atterrissez ensuite totalement aléatoirement face à un des millions d’inconnus de toutes nationalités qui sont connectés au même moment que vous sur Chatroulette. Point de panique cependant, aucun engagement ne vous cimentera à cet internaute. Grâce à la touche « next » (prochain en anglais), vous pourrez bondir à loisir de rencontres en rencontres, découvrant sur votre route quelques parties anatomiques dont on taira la poésie des noms, quelques illuminés déguisés avec la plus délicate extravagance ou encore quelques réactionnaires qui tenteront de vous rallier à des causes aussi loufoques qu’incongrues.


A défaut de toutes ces précieuses trouvailles qui vous auront tout de même permis de vous répandre en hilarités, la chance vous sourira peut-être en mettant sur votre chemin un internaute bien-sous-tout-rapport et non atteint de titillement hormonal compulsif. Car là se situe bien la clé du buzz de Chatroulette, le site n’a mis en place aucun contrôle de ses utilisateurs. Bien qu’il soit tout de même interdit aux mineurs, en préserve leur innocence ! Et quoi de plus normal en apprenant que le concepteur n’est autre qu’un russe de 17 ans, que de confirmer que le tchat porte en lui tous les stigmates de l’insouciance boutonneuse de l’adolescence. Avis donc aux plus curieuses qui s’aventureront sur les terres de Chatroulette, ce sera pour le meilleur, et surtout pour le pire !

Quand « Ni putes ni soumises » instrumentalise Chatroulette !

Certains évoqueront du plagiat, d’autres penseront simplement à une habile instrumentalisation. Lundi, Ni putes, ni soumises a lancé une version détournée du tchat, identique à celle de Chatroulette. Sous le même fonctionnement, les internautes « piégés » se sont ainsi retrouvés face aux traits angéliques d’une jeune femme, jusqu’au moment où coup d’éclat, un homme apparait violemment derrière elle et la roue de coups. Une mise en scène à laquelle succède un message de l’association : « là vous ne pouvez rien faire pour elle ! Mais si ça arrive à votre sœur, à une amie, agissez… » Un effet-choc de sensibilisation contre la violence conjugale. Cette fausse interface a été ôtée de la toile quelques heures après, Ni putes ni soumises précisant que cet essai n’avait qu’une valeur de test avant la possible mise en ligne d’un contenu similaire. Affaire à suivre…


Emilie Gardes


Pour aller plus loin

Comment fonctionne les réseaux sociaux?

Dans l'actu