"Belle et bête" : Marcela Iacub gagne le prix de la Coupole 2013

"Belle et bête" : Marcela Iacub gagne le prix de la Coupole 2013
"Belle et bête" : Marcela Iacub gagne le prix de la Coupole 2013
Dans cette photo : Dominique Strauss-Kahn
Marcela Iacub a remporté le prix de la Coupole 2013 pour son livre « Belle et bête » qui raconte sa relation avec Dominique Strauss-Kahn. L'essayiste recevra son prix ainsi qu'une récompense de 8 000 euros le 12 juin prochain.
A lire aussi
La Belle et la Meute : un film percutant et nécessaire sur le viol
News essentielles
La Belle et la Meute : un film percutant et nécessaire...


La philosophe et journaliste Marcela Iacub a été primée pour son livre Belle et bête (Éditions Stock), dans lequel elle raconte sa liaison de neuf mois avec Dominique Strauss-Kahn. Après avoir un temps suscité la controverse, puis fait un carton en librairie, l’essayiste a remporté le prix de la Coupole 2013, qui depuis dix ans récompense une œuvre littéraire (roman ou recueil de nouvelles) qui « fait preuve d’esprit ».

Le jury, exclusivement composé de journalistes, a voté pour Marcela Iacub à sept voix contre trois et un vote blanc. François Armanet, le président du jury et ancien rédacteur en chef de Libération et du Nouvel Observateur, explique ce choix : « Le débat était le suivant : il y avait d'un côté la tentation de récompenser un livre de poésie en 2013, et de l'autre la volonté de rappeler les qualités littéraires de Belle et bête, qui ont pu être éclipsées par la polémique accompagnant sa sortie ».

Marcela Iacub recevra son prix le 12 juin prochain, ainsi que 8 000 euros de récompense, lors du « dîner des quarante sous la Coupole », à la brasserie du même nom, boulevard du Montparnasse à Paris.

La romancière était en lice face à Michel Houellebecq pour Configuration du dernier rivage (Éditions Flammarion), Yasmina Reza avec Heureux les heureux (Éditions Flammarion) ou encore Patrick Besson pour Puta madre (Éditions Fayard).

Elodie Cohen Solal


VOIR AUSSI

DSK : Marcela Iacub "prend la défense du bourreau" selon Clémentine Autain
DSK et Marcela Iacub : quand le sexe devient public
Cannes 2013 : DSK et Myriam L'Aouffir enflamment la Croisette