Santiago H. Amigorena, l’ex de Julie Gayet, ces "jours [qu’il] n’a pas oubliés"

Santiago H. Amigorena, l’ex de Julie Gayet, ces "jours [qu’il] n’a pas oubliés"
Santiago H. Amigorena, l’ex de Julie Gayet, ces "jours [qu’il] n’a pas oubliés"
Dans cette photo : Julie Gayet
Depuis la révélation vendredi 10 janvier de la liaison supposée du Président François Hollande avec Julie Gayet, l’univers de la discrète actrice est brutalement scruté. Hasard du calendrier, son ex-mari, le scénariste et auteur Santiago H. Amigorena, publie un roman autofictionnel qui relate la fin d’un couple dont la femme part pour « un autre homme ».
A lire aussi
Oubliez le bun : le hun est la nouvelle tendance cheveux qui monte
News essentielles
Oubliez le bun : le hun est la nouvelle tendance cheveux...

« Des jours que je n’ai pas oubliés » : le dernier roman de Santiago H. Amigorena devrait connaître une mise en lumière médiatique que son auteur n’avait pas forcément anticipée. Ex-mari de l’actrice Julie Gayet et père de ses deux enfants, Amigorena, scénariste argentin proche de Cédric Klapish n’en est pourtant pas à son premier coup d’essai.

Depuis plusieurs années déjà, l’auteur construit une œuvre autobiographique saluée par la critique. Après « Premier Amour », paru en 2004, il racontait l'enfer de la rupture amoureuse de jeunesse dans « La Première Défaite » en 2012. Dans son dernier opus, « Ces jours que je n’ai pas oubliés », paru chez P.O.L. ces jours-ci, l’auteur semble s’approcher plus encore de l’autofiction pure. Il y narre en effet la rupture douloureuse entre un scénariste et une actrice, parents de deux enfants, qui vivaient une histoire passionnelle depuis plus d’une décennie avant que ladite actrice ne voit un autre homme, dépeint sous les traits d’un comédien dans le roman.

« Il ouvre la fenêtre et pense à sauter ». C’est sur cette première phrase que s’ouvre ce roman à fleur de peau, ainsi que l’écrit Héléna Villovitch dans le dernier numéro du magazine Elle, saluant un récit bouleversant sur la fin d’un amour fusionnel et l’apprivoisement de la douleur par un narrateur en « état de stupéfaction ».

Arrivé en France à l’âge de 11 ans, Santiago H. Amigorena fut le compagnon de Julie Gayet jusqu’en 2012, date à laquelle ils étaient apparus encore très complices lors d'un festival de film pour enfants. Ensemble, le couple a eu deux enfants, Tadéo, 15 ans et Ezéchiel, 13 ans, dont l’actrice avait parlé dans une interview à Purefamille.com. « J’ai toujours laissé mon travail derrière la porte de la maison. Quand je rentre le soir, je ne veux pas imposer ma fatigue ou mon stress à mes enfants. Je ne leur ai jamais beaucoup parlé de mon métier afin de les préserver. », révélait-elle alors.

Quant à Santiago H. Amigorena, il se confie à Jean-Paul Hirsch sur son oeuvre et ce dernier roman dans une vidéo à découvrir ici :