On Duty of the Queen : le livre qui rend le prince Charles furieux

On Duty of the Queen : le livre qui rend le prince Charles furieux
On Duty of the Queen : le livre qui rend le prince Charles furieux
Dans cette photo : Elizabeth II
D'après « The Mirror », le père de William et Harry serait très remonté contre Dickie Arbiter, l'ancien porte-parole de la reine. La raison ? Ce dernier prévoit de publier ses mémoires à la rentrée, dans lesquelles déballe le linge sale de la famille royale et notamment « les détails intimes du mariage de Charles et Diana ».
A lire aussi


Ne vous y trompez pas : malgré son âge avancé (73 ans) et ses bonnes manières, Dickie Arbiter est devenu le cauchemar de la famille royale britannique. Et pour cause : de 1988 à 2000, ce vénérable monsieur a exercé la fonction de porte-parole de la reine Elizabeth II. Côtoyant chaque jour la famille royale, Dickie Arbiter était aussi le confident du prince Charles et a été l'un des témoins privilégiés du délitement du couple qu'il formait avec Diana.

Problème : si maintenant Dickie Arbiter a cessé de se promener dans les couloirs de Buckingham Palace, il a aussi profité de sa retraite pour écrire ses mémoires dans lesquelles il revient sur les secrets de la famille royale. Dans On the Duty with the Queen (Au service de la reine) à paraître en octobre, l'ex-porte-parole raconte notamment les « détails intimes du mariage de Charles et Diana ». Et reviendrait donc, avec force détails, sur la liaison de Charles avec Camilla Parker-Bowles. Ce qui, selon The Mirror, aurait mis le prince dans une rage folle. Décrivant « l'isolement et le sentiment d'humiliation » vécus par la princesse Diana, Dickie Arbiter prévoit aussi de revenir sur la réaction de la reine et de Charles suite à la mort de cette dernière dans un accident de voiture à Paris, en 1997.

>> Avant sa mort, Diana préparait de se venger de son ex-mari Charles <<

Un grand déballage qui n'est pas non plus au goût de la reine. Citée par The Mirror, une source du palais explique que la démarche de Dickie Arbiter est vécue comme une trahison par la famille royale, et en particulier par Charles. « Il pensait qu'il était son ami et qu'il pouvait lui faire confiance, mais il est déloyal. »

Entouré de ses avocats, le prince Charles ferait aujourd'hui tout pour empêcher la parution des mémoires de son ex-ami. « Arbiter n'a pas eu d'autorisation officielle pour écrire ce livre, et une équipe juridique passe en revue ses anciens contrats pour essayer de stopper la publication. »