"Je ne savais pas qu'on suçait les potes !" : Nicolas Bedos répond à Doria Tillier

"Je ne savais pas qu'on suçait les potes !" : Nicolas Bedos répond à Doria Tillier
"Je ne savais pas qu'on suçait les potes !" : Nicolas Bedos répond à Doria Tillier
Dans cette photo : Nicolas Bedos
La semaine dernière, la Miss Météo de Canal+ révélait sur le plateau du « Grand Journal » sa liaison passée avec Nicolas Bedos, mettant ce dernier clairement dans l'embarras. Aujourd'hui, l'acteur et humoriste profite de sa chronique hebdomadaire dans « Elle » pour régler ses comptes avec Doria Tillier.
A lire aussi
Marlène Schiappa répond aux attaques sur son livre
News essentielles
Marlène Schiappa répond aux attaques sur son livre


Invité sur le plateau du « Grand Journal » de Canal+, la semaine dernière, Nicolas Bedos est resté bouché bée, riant jaune et tentant de faire bonne figure lorsque la Miss Météo a révélé leur liaison passée. En effet, le 6 novembre dernier, alors qu'il venait faire la promotion de son dernier ouvrage La Tête Ailleurs, Doria Tillier avait évoqué un passage du livre la concernant et dans lequel il était question de plusieurs « années d'amitié ». La Miss Météo avait alors méchamment taclé l'invité, lui lançant : « Ah bon ? Je ne savais pas qu'on suçait les potes ! »

« Ça ne regardait que nous »

Cette semaine, Nicolas Bedos lui répond à travers la chronique qu'il signe chaque semaine dans le magazine Elle. Et c'est dans un texte intitulé « Quand les actrices ne jouent pas » que l'acteur et humoriste règle ses comptes. Après avoir évoqué ses rencontres avec des comédiennes telles que Ludivine Sagnier, Virginie Efira, Marion Cotillard ou Mélanie Laurent, il explique son attirance, son affection et son admiration pour ces demoiselles par le fait qu'elles sont « inquiètes, curieuses, courageuses, triples et triplement seules ».

S'agissant de Doria Tillier, il rend également hommage à son talent. « Je me souviens très bien de Doria, lorsque - des années plus tôt, bien avant qu'on parle d'elle et qu'elle ose parler de nous -, je l'avais applaudie après qu'elle m'eut joué divinement une scène de Pretty Woman en plongeant, tête en arrière, dans un bain moussant », écrit-il, confessant « Oui, Doria, ça m'a plu ». Pour autant, Nicolas Bedos aurait définitivement préféré que cette relation, qui « ne regardait qu'[eux] », reste une affaire privée.