Publié le Lundi 29 Avril 2024

Diaporama: Qui dit violences conjugales dit emprise financière : Edouard Louis en parle très bien

1/11
Qui dit violences conjugales dit emprise financière : Edouard Louis en parle très bien
2/11
 Pourquoi lire Edouard Louis en 2024 ? Car dix ans tout pile après la publication de son tout premier roman,  En finir avec Eddy Bellegueule , sa plume n'en est pas moins tranchante. Qu'il évoque l'homophobie dont il a été victime durant son adolescence, sa relation complexe avec son père ( Qui a tué mon père ) ou sa trajectoire de transfuge de classe ( Changer : méthode ), le jeune romancier entremêle intime, traumas, politique, socio. 
 Exclusif - L'écrivain français Édouard Louis né Eddy Bellegueule - Stockholm le 23 avril 2015
Exclusif - L'écrivain français Édouard Louis né Eddy Bellegueule - Stockholm le 23 avril 2015 © BestImage, AFTONBLADETBILD / BESTIMAGE
3/11
 " Madame, il fallait partir ". Combien de fois les victimes de violences conjugales ont-elles été confrontées à cette phrase infâme ? C'est même le titre d'une passionnante enquête sur le sujet, que l'on doit à l'autrice et avocate Céline Marcovici -  longuement interviewée  dans nos pages. Et ce victim blaming, c'est à dire cette inversion de la culpabilité victime/coupable, un brillant romancier en parle très bien : Edouard Louis. 
 Edouard Louis - Portraits d'auteurs lors du 69ème festival du livre de Francfort le 18 octobre 2017.
" Madame, il fallait partir ". Combien de fois les victimes de violences conjugales ont-elles été confrontées à cette phrase infâme ? C'est même le titre d'une passionnante enquête sur le sujet, que l'on doit à l'autrice et avocate Céline Marcovici - longuement interviewée dans nos pages. Et ce victim blaming, c'est à dire cette inversion de la culpabilité victime/coupable, un brillant romancier en parle très bien : Edouard Louis. Edouard Louis - Portraits d'auteurs lors du 69ème festival du livre de Francfort le 18 octobre 2017. © BestImage, BS / Bestimage
4/11
 Sur les ondes de France Inter, l'auteur du best seller "En finir avec Eddy Bellegueule" est revenu sur l'événement de ce semestre littéraire, la sortie de son nouveau roman, "Monique s'évade".  
 L'écrivain français Edouard Louis en rendez-vous à Stockholm, le 23 novembre 2022.
Sur les ondes de France Inter, l'auteur du best seller "En finir avec Eddy Bellegueule" est revenu sur l'événement de ce semestre littéraire, la sortie de son nouveau roman, "Monique s'évade". L'écrivain français Edouard Louis en rendez-vous à Stockholm, le 23 novembre 2022. © BestImage, TTNews / Bestimage
5/11
  Comme une suite à son meilleur livre, "Combats et métamorphoses d'une femme", il s'attarde dans ce récit sur l'émancipation de sa propre mère, Monique, une femme du Nord qui a mis des années à quitter son mari alcoolique. 
 Edouard Louis - Portraits d'auteurs lors du 69ème festival du livre de Francfort le 18 octobre 2017.
Comme une suite à son meilleur livre, "Combats et métamorphoses d'une femme", il s'attarde dans ce récit sur l'émancipation de sa propre mère, Monique, une femme du Nord qui a mis des années à quitter son mari alcoolique. Edouard Louis - Portraits d'auteurs lors du 69ème festival du livre de Francfort le 18 octobre 2017. © BestImage, BS / Bestimage
6/11
 " Quand ma mère s'est enfuie de chez cet homme qui la maltraitait, et qui une fois saoul la traitait de pute, de salope, je me suis demandé... Quel est le prix de la liberté ? ", s'interroge le jeune romancier.  
 L'écrivain français Edouard Louis en rendez-vous à Stockholm, le 23 novembre 2022.
" Quand ma mère s'est enfuie de chez cet homme qui la maltraitait, et qui une fois saoul la traitait de pute, de salope, je me suis demandé... Quel est le prix de la liberté ? ", s'interroge le jeune romancier. L'écrivain français Edouard Louis en rendez-vous à Stockholm, le 23 novembre 2022. © BestImage, TTNews / Bestimage
7/11
" Car quand elle est finalement partie, il a fallu lui trouver un logement, payer une caution, lui acheter des meubles. Mais qu'est ce qu'aurait fait ma mère si je n'avais pas pu l'aider ? Et combien de femmes veulent partir mais ne peuvent pas ? ".
" Car quand elle est finalement partie, il a fallu lui trouver un logement, payer une caution, lui acheter des meubles. Mais qu'est ce qu'aurait fait ma mère si je n'avais pas pu l'aider ? Et combien de femmes veulent partir mais ne peuvent pas ? ". © Adobe Stock
8/11
 C'est un sujet primordial qu'aborde Edouard Louis à l'antenne : l'indépendance, et par opposition la dépendance, financière, au sein du couple. On sait que cet enjeu est fondamental pour qui s'intéresse à la lutte contre les violences conjugales : l'enjeu de l'emprise financière. Et l'auteur ne s'arrête pas là... 
 L'écrivain français Edouard Louis en rendez-vous à Stockholm, le 23 novembre 2022.
C'est un sujet primordial qu'aborde Edouard Louis à l'antenne : l'indépendance, et par opposition la dépendance, financière, au sein du couple. On sait que cet enjeu est fondamental pour qui s'intéresse à la lutte contre les violences conjugales : l'enjeu de l'emprise financière. Et l'auteur ne s'arrête pas là... L'écrivain français Edouard Louis en rendez-vous à Stockholm, le 23 novembre 2022. © BestImage, TTNews / Bestimage
9/11
 Dix ans tout pile après la publication de son tout premier roman, Edouard Louis revient avec un texte forcément bouleversant par son caractère intime. Avec, comme toujours chez lui, cette urgence vitale d'écrire.   
 L'écrivain français Edouard Louis en rendez-vous à Stockholm, le 23 novembre 2022.
Dix ans tout pile après la publication de son tout premier roman, Edouard Louis revient avec un texte forcément bouleversant par son caractère intime. Avec, comme toujours chez lui, cette urgence vitale d'écrire. L'écrivain français Edouard Louis en rendez-vous à Stockholm, le 23 novembre 2022. © BestImage, TTNews / Bestimage
10/11
 " C'est le livre de l'évasion et de la reconstruction ", raconte-t-il avec éloquence sur Instagram, " un livre hanté par Virginia Woolf et un récit sous forme de questionnement sur le coût de la liberté" .  
 Edouard Louis - Personnalités à l'avant-première du film "Close" au cinéma l'UGC Les Halles à Paris. Le 31 octobre 2022 © Coadic Guirec / Bestimage
" C'est le livre de l'évasion et de la reconstruction ", raconte-t-il avec éloquence sur Instagram, " un livre hanté par Virginia Woolf et un récit sous forme de questionnement sur le coût de la liberté" . Edouard Louis - Personnalités à l'avant-première du film "Close" au cinéma l'UGC Les Halles à Paris. Le 31 octobre 2022 © Coadic Guirec / Bestimage © BestImage, COADIC GUIREC / BESTIMAGE
11/11
  "c'est l'histoire d'une femme et d'un groupe de dissidents de l'ordre sexuel, des amis, qui s'entraident et s'organisent en contre-société " 
 L'écrivain français Edouard Louis en rendez-vous à Stockholm, le 23 novembre 2022.
"c'est l'histoire d'une femme et d'un groupe de dissidents de l'ordre sexuel, des amis, qui s'entraident et s'organisent en contre-société " L'écrivain français Edouard Louis en rendez-vous à Stockholm, le 23 novembre 2022. © BestImage, TTNews / Bestimage