Ces métiers qui poussent à boire beaucoup de café

Ces métiers qui poussent à boire beaucoup de café
Ces métiers qui poussent à boire beaucoup de café
Certaines professions pousseraient à une consommation importante de café. Les scientifiques ou les laborantins arrivent notamment en tête du classement des plus gros buveurs. Des résultats qui s'expliquent par un besoin de maintenir un rythme de travail soutenu et un niveau performances élevé.
A lire aussi
Une femme qui allaitait dans une CAF d'Amiens priée de partir
News essentielles
Une femme qui allaitait dans une CAF d'Amiens priée de...


Aux Etats-Unis, le café est consacré chaque année par une journée appelée National Coffee Day - c’est dire à quel point la boisson est importante outre-Atlantique. A l’occasion de cette célébration, la chaîne de cafés Dunkin’ Donut et le site d’emploi CarrerBuilder ont réalisé une enquête. Le but : déterminer dans quelle profession la consommation de café est la plus importante.

Le résultat montre que les scientifiques et les laborantins arrivent en tête de cette liste de buveurs de café compulsifs, suivis par les professionnels du marketing et des relations publiques. Viennent ensuite les administrateurs de l’éducation, les journalistes et les administrateurs de santé. Dans la deuxième partie du tableau cohabitent les professionnels de la restauration, les professeurs, les travailleurs sociaux et les employés du secteur de la finance.

Pourquoi une telle addiction dans autant de professions ? Certains effets positifs de la caféine sont reconnus et très appréciés : le café stimule en effet la mémoire et améliore l’anticipation et les performances aux tests psychomoteurs. C’est un excitant, il permet donc de garder un rythme soutenu plus longtemps et d’être plus « efficace ».

Aux Etats-Unis, 46% des professionnels interrogés disent qu’ils sont moins productifs sans café et 61% d’entre eux ont besoin d’au moins deux tasses par jour. Cependant, une consommation excessive peut être mauvaise pour la santé : au-delà de trois tasses par jour, le café peut devenir un produit néfaste.

Nicolas Pasquier

Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Le café, une drogue saine qui allonge la vie ?
Le café, boisson privilégiée des cadres supérieurs
Le café en capsule serait plus toxique que le café en poudre