Questions en entretien : bien répondre à "Avez-vous d'autres pistes ?"

Questions en entretien : bien répondre à "Avez-vous d'autres pistes ?"
Questions en entretien : bien répondre à "Avez-vous d'autres pistes ?"
Lors d'un entretien d'embauche, il n'est pas rare qu'un recruteur se renseigne sur le stade d'avancement des recherches d'emploi d'un candidat et lui pose la question : « Avez-vous d'autres pistes ? » Que répondre alors ? Que vous ayez reçu des propositions d'emploi d'autres sociétés ou non, Terrafemina vous donne les clés pour bien répondre à cette question, plus piège qu'elle n'en a l'air.
A lire aussi

Pourquoi le recruteur vous pose-t-il cette question ?

L'entretien d'embauche est sur le point de se terminer, lorsque le recruteur vous demande : « Et sinon, avez-vous d'autres pistes d'emploi ? » Que répondre à ce type de question ? Et surtout, quel type de réponse attend le recruteur qui vous la pose ?

Loin d'être une « question piège », la question sur les éventuelles autres pistes est surtout une manière pour le recruteur de s'enquérir de vos autres éventuelles opportunités d'embauche, et donc de conforter, ou non, la bonne impression que vous lui avez donnée pendant l'entretien.

Une bonne réponse permet notamment au recruteur de déterminer si votre profil intéresse ses concurrents, mais aussi à quel type d'annonces vous postulez, et si ces dernières sont en cohérence avec le poste qu'il vous propose.

« Le candidat multiplie-t-il les recherches ciblées ? » « Adresse-t-il sa candidature sans veiller aux intitulés de poste ? » « Ne répond-t-il à une annonce qu'une fois de temps en temps ? » C'est implicitement à ces questions que le recruteur cherche à obtenir une réponse : ce que vous répondrez peut ainsi en dire long sur votre stade d'avancement dans le processus de recrutement. Votre réponse prouve aussi votre implication dans la recherche d'emploi et donc votre rigueur professionnelle.

>> À lire : Quelles questions poser au recruteur ? <<

Vous avez d'autres pistes en vue

Si vous avez reçu d'autres propositions de la part de sociétés concurrentes, l'aborder en entretien d'embauche peut porter ses fruits auprès du recruteur. Yves Gautier, coach en recrutement spécialisé dans l'entretien d'embauche explique à Keljob.com : « Un candidat est forcément plus attirant s'il est courtisé. » Un point de vue que partage Gaëlle Marre, directrice associée du cabinet Office Team : « Si je suis face à un candidat intéressant, le fait qu'il ait d'autres pistes va créer une urgence et accélérer le processus de recrutement. »

>> Top 5 des questions à ne jamais poser en entretien d'embauche <<


La bonne technique ? Savoir se présenter comme un candidat attrayant sur le marché sans trop en faire, ni trop entrer dans les détails. Il est d'ailleurs tout à fait dispensable de donner le nom de l'entreprise qui vous a approchée, le nom de votre contact ou même la rémunération qui vous a été proposée : les recruteurs apprécient moyennement que l'on se répande sur un concurrent, que vos propos soient positifs ou non.

Exemple : « Je suis en contact avec une société de conseil d'Île-de-France pour un poste de chef de projet à pourvoir en CDI à partir du mois de novembre. »

Si vous n'avez pas reçu d'autres propositions d'emploi

Si vous n'avez reçu aucune autre proposition de poste, ni même eu l'ébauche d'un autre entretien, ce n'est pas un drame. L'important est de ne pas chercher à duper le recruteur en lui laissant entendre que vous avez de nombreuses autres pistes d'emploi.

>> À lire aussi : Chômage, trou dans le CV, accident de parcours : comment en parler en entretien ? <<

Cité par Studyrama, un directeur en publicité explique que mentir à la question « Avez-vous d'autres pistes ? » est pour sa part rédhibitoire : « Combien de candidats nous disent qu'ils sont en contacts avancés avec telle ou telle entreprise ? Deux ou trois questions plus tard, on s'aperçoit qu'ils ont tout juste envoyé un CV et une lettre. Comment voulez-vous que l'on fasse confiance à des gens qui mentent aussi effrontément ? »

« Ce n'est pas honteux de ne pas avoir d'autres pistes, explique Gaëlle Marre à Keljob.com. D'autant qu'il peut y avoir plein de raisons qui peuvent l'expliquer : un candidat qui commence tout juste ses démarches et qui n'a pas encore mis son CV sur un jobboard, un autre qui tient à cibler ses recherches sur un seul secteur d'activité ou un dernier qui évolue dans une filière très concurrentielle… »

Quelle que soit la raison pour laquelle vous n'avez pas obtenu d'autres contacts, l'essentiel est de rester honnête. Il est aussi primordial de ne pas avoir l'air désespéré en donnant au recruteur l'impression qu'il est votre « seule chance » de décrocher un emploi.

La meilleure parade ? Susciter l'intérêt du recruteur en expliquant avoir plusieurs pistes, certaines plus avancées que d'autres, mais que c'est le présent entretien que vous êtes en train de passer qui vous importe le plus.

Dans Réussir votre entretien de recrutement (Éd. Leduc), Yves Maire du Poset et Olivier de Clermont-Tonnerre donnent une idée de la réponse à apporter : « J'ai des contacts. Certains sont avancés, d'autres en sont démarrage. En tout état de cause et pour l'instant, le poste dont nous avons parlé est celui qui m'intéresse le plus. Voici pourquoi : […] Et d'ailleurs, ce point est celui qui intéresse le plus ceux que j'ai rencontrés. »

>> Découvrez notre article Entretien d'embauche : 5 infos à cacher au recruteur <<

Plus d'actu sur : Recherche d'emploi : nos conseils pour trouver un job

Rédiger un CV : nos conseils rubrique par rubrique
Questions en entretien : bien répondre à "Où vous voyez-vous dans 5 ans ?"
Quels sont vos défauts ? Les meilleures réponses à donner en entretien