Entretien d’embauche : 3 exercices pour bien se préparer

Entretien d’embauche : 3 exercices pour bien se préparer
Entretien d’embauche : 3 exercices pour bien se préparer
90% du succès à un entretien d’embauche dépend de sa préparation. Découvrez 3 exercices créant des conditions psychologiques et matérielles qui vous seront favorables lorsque vous serez assis face au recruteur.
A lire aussi
Entretien d'embauche : 3 conseils pour préparer le second entretien
Mag
Entretien d'embauche : 3 conseils pour préparer le second...

1. L’exercice de la trajectoire

Quelle que soit votre expérience professionnelle, elle a de la valeur. N’oubliez pas que c’est moins le vécu qui compte que les leçons que l’on en retire. Et c’est en les mettant en perspective de l’avenir que vous leur donnerez toute la valeur qu’elles ont.

Notez que le recruteur est consciemment ou non sensible à votre intention vis à vis de l’avenir. « Ai-je en face de moi quelqu’un de responsable, déterminé, qui sait ce qu’il veut ou non ? »

Étape 1 : Subdivisez votre vie en 3 segments : Passé, d’où vous venez, ce que vous avez fait, accompli et réalisé ; Présent, les leçons retirées, ce que vous aimez ; Avenir, comment vous allez les mettre au service de votre objectif, votre but.

Étape 2 : Construisez ensuite une histoire dont vous êtes le « héros ». L’histoire de votre vie sous forme de trajectoire, un peu comme une flèche dont la cible est délibérément orientée vers le futur. Celle-ci doit pouvoir être racontée en moins de 90 secondes

Étape 3 : Entraînez-vous à la raconter jusqu’à ce que vous soyez à l’aise. D’abord devant la glace, puis auprès d’un « sparring-partner » (partenaire d’entraînement), un ami, un parent… Puis à d’autres relations à l’occasion d’une discussion.

Cet alignement donne de la congruence à votre histoire personnelle et produira d’abord un impact sur vous - le plus important - puis sur les autres.

2. L’exercice de valorisation de chacune de vos compétences.

Vous devriez être en mesure de valoriser chacune de vos expériences professionnelles, or il existe une clef très importante à utiliser si l’on veut atteindre réellement cet objectif. Donnez une large part à ce que vous avez reçu, apprécié et rendez hommage à ceux qui ont ainsi contribué à votre évolution. Sachez que cet exercice peut grandement vous aider à adopter une attitude de leader ! Utilisez cette feuille de travail :

Tableau exercice

3. L’exercice : c’est déjà fait ! ou la visualisation anticipée

Ce type d’entretien est souvent générateur de stress, ce qui a tendance à nous rendre introvertis. En fait, la seule raison qui nous fait nous sentir mal vient du fait que nous sommes en train de penser à ce que « nous craignons » et non à ce que nous désirons.

Notez bien ce point. C’est pourquoi il est si important de rester focalisé sur ce que vous voulez et pas le contraire.

C’est là que la visualisation peut grandement vous aider.

1/ Partez toujours du principe que : « ce que vous voulez vous veut ! » Tout le monde trouve chaussure à son pied… Qu’après la pluie, le beau temps et qu’ultimement tout ira beaucoup mieux dans 100 ans !

2/ Projetez-vous dans le temps et imaginez que vous occupez le poste dont vous rêviez. Vous y êtes ? Eh bien que ressentez-vous ? Du plaisir, de la fierté, du bien-être probablement… Cette émotion est votre meilleure alliée.

3/ Maintenant partez de cette situation anticipée et remontez le film jusqu’au temps présent. Faites-le plusieurs fois jusqu’à ce que vous sentiez bien.

Peu importe l’issue de ce prochain entretien, en agissant ainsi vous avez, comme le font les sportifs de haut niveau, programmé votre mental et mis plus de chances de votre côté.

Retrouvez plus de conseils et de ressources gratuites sur le blog de Marc Roussel.

>> Entretien d'embauche : 5 conseils pour gérer son stress et son trac <<