Se mettre à la diète deux fois par semaine peut réduire les risques de développer un cancer du sein

Se mettre à la diète deux fois par semaine peut réduire les risques de développer un cancer du sein
Se mettre à la diète deux fois par semaine peut réduire les risques de développer un cancer du sein
Un régime strict : pas plus de 650 calories, deux jours par semaine, pourrait empêcher de développer un cancer su sein, tel est le constat dressé par des scientifiques de l'hôpital de Wythenshawe à Manchester.
A lire aussi

Des femmes qui suivent un régime à base de légumes, fruits, lait, thé-vert et boissons light deux fois par semaine ont un niveau d'hormones cancérogènes dans leur sang beaucoup plus bas, une étude publiée dans le journal international de l'obésité le révèle. Les chercheurs ont examiné 50 femmes en surpoids, âgées de 30 à 45 ans, ayant des antécédents familiaux, chez leur mère ou leur sœur
, de cancer du sein. Deux jours par semaine, leur apport calorique était limité au tiers des 2000 calories quotidiennes recommandées. Au bout de six mois, les scientifiques ont constaté que ces femmes avaient moins de leptine et d'insuline, les hormones cancérigènes. Ils en ont déduit que les femmes avec une prédisposition génétique pourraient suivre ce genre de régime alimentaire pour prévenir les risques de développer une tumeur cancérigène.

Claire Sergent

ALLER PLUS LOIN :

Régimes alternatifs : la miviludes tire la sonnette d'alarme

Octobre rose : " le cancer du sein, parlons-en !"