Les huiles essentielles et leurs applications

Les huiles essentielles et leurs applications
Les huiles essentielles et leurs applications
On retrouve différentes applications autour des huiles essentielles (HE) comme l'aromathérapie, l'aromatologie et l'aromachologie. L'huile essentielle est une fraction odorante volatile extraite des végétaux, c'est un concentré de la plante.
A lire aussi

L'aromathérapie est une méthode de médecine douce utilisant les huiles essentielles afin de se soigner. L'aromatologie utilise les huiles essentielles dans le domaine de la beauté et du bien être. L'aromachologie s'intéresse elle à l'odeur des huiles essentielles dans un objectif de bien être et non de soin. Les huiles essentielles dites antibiotiques sont aussi très efficaces et peuvent aisément remplacer leur homonyme allopathique, de plus le corps ne fait pas de réaction d'antibiorésistance face aux huiles essentielles.

RESTRICTION ET CONTRE INDICATION


Attention à ne jamais utiliser les huiles essentielles :


- Lors du premier trimestre de la grossesse
- Lors de l'allaitement
- Chez les enfants de moins de 6 ans (usage contre indiqué)
- Lorsque l'on est sous traitement médicamenteux (il peux y avoir des interaction néfaste entre le traitement allopathique et les huiles essentielles)
- Lorsque l'on est épileptique (seules autorisée : fenouil, hysope, romarin, sauge)

Les huiles essentielles sont à utiliser avec précaution, on ne doit pas jouer à l'apprenti sorcier avec ! En cas de doute sur un traitement ne pas hésiter à consulter un aromathérapeute et ne jamais se fier à tout ce que l'on peux lire sur le net ou aux recettes donné de bouche à oreille. En cas de surdosage comme le fait d'avaler un flacon d'huiles essentielles appeler le centre anti poison, si un flacon a été renversé sur votre peau éponger le surplus et appliquer une huile végétale afin de retirer un maximum d'huiles essentielles.



CE QU'IL FAUT FAIRE


- Il ne faut pas utiliser les huiles essentielles de façon prolongée, même à faible dose. Si un traitement doit être réalisé sur le long terme il faut effectuer des "fenêtre thérapeuthiques", c'est-à-dire des moments où l'on ne traite pas (3 semaines "oui", 1 semaine "non").
- Il ne faut surtout jamais utiliser les huiles essentielles en intraveineuse, en intramusculaire, ni dans les yeux.
- En cas de traitement homéopathique en plus des huiles essentielles, il faut prendre ses granules bien avant les huiles essentielles (au moins 2 heure).
- Veillez à ranger séparément vos tubes homéopatiques et vos flacons d'huiles essentielles.
- On utilise jamais une huile essentielle au hasard !

Il existe plus de 10 000 études prouvant l'efficacité des huiles essentielles, et de nouvelles études se font sans cesse. Attention aussi à ne pas confondre, les huiles végétales, les hydrolats et les eaux florales ne sont pas des huiles essentielles.