Le corset, nouveau régime-torture pour avoir une taille de guêpe

Le corset, nouveau régime-torture pour avoir une taille de guêpe
Le corset, nouveau régime-torture pour avoir une taille de guêpe
Dans cette photo : Jessica Alba
Pièce autrefois indispensable du costume féminin, le corset est désormais un objet minceur adopté par les célébrités. Entre fantasme et torture, le régime corset est pourtant loin d'acquérir l'approbation des experts.
A lire aussi


C’est une méthode corsée mais qui se banalise de plus en plus : à Hollywood, le port du corset est devenu la nouvelle méthode minceur. Jessica Alba et Kate Middleton ont d'ailleurs été les premières à chanter les louanges de cet accessoire. Un médecin a mis au point ce régime particulier qui consiste à porter un corset quelques heures par jour pour perdre du poids. Les défenseurs de cette méthode comme l’entreprise anglaise TheCorsetDiet.com expliquent que le corset agit comme un court-circuit gastrique non-chirurgical : « La sensation de légère pression conduit à une impression de satiété, qui, à son tour, conduit à manger moins et même éventuellement, à perdre du poids », vante TheCorsetDiet.com. Les patientes commencent par porter le corset une ou deux heures pas jour en augmentant cette durée d’une demi-heure chaque semaine jusqu’à atteindre 10 à 12 heures par jour.

>> Lisez notre top 5 des régimes à ne jamais faire <<

« Il n’existe pas de baguette magique pour perdre du poids »

Le corset ? « Un vêtement compressant les os, qui réduit la taille en remodelant la cage thoracique et qui n’a rien d’un régime », confie Jyotindra Shah, médecin spécialiste en bariatrie dans une interview accordée au Huffington Post. Au contraire, il peut blesser les organes internes, abîmer la peau et restreindre la respiration. Ironie du sort : le manque d’oxygénation dû au port de l’accessoire peut contribuer à un syndrome métabolique qui entraîne un gain de poids. « En le serrant trop, certains risquent d’endommager leur foie, leur rate, et leurs reins. L’oxygène aide le métabolisme. Elle aide tous les organes à bien fonctionner. Restreindre l’oxygénation du corps peut causer des dommages à long terme pour votre métabolisme et votre santé », affirme la spécialiste. Le docteur Shah préconise plutôt un meilleur travail avec un médecin pour établir les causes de l’obésité.

Manon Adoue

VOIR AUSSI

Régime 5:2 : une diète contre-nature
Thigh gap : une quête de la minceur "contre-nature"
Instagram : le coupe-faim nouvelle génération

Comment maigrir sans régime ?

ON EN PARLE SUR LE COMPTOIR

Régime Atkins : comment Kim Kardashian a perdu ses kilos de grossesse ?