Ces make-up faux pas qu'on ne refera plus jamais

Ces make-up faux pas qu'on ne refera plus jamais
Ces make-up faux pas qu'on ne refera plus jamais
Dans cette photo : Cara Delevingne
Teint orangé, sourcils trop épilés, anti-cernes mal appliqué… Afficher un make-up réussi, c’est tout un art. Malheureusement, en la matière, les faux-pas sont (trop) fréquents. Voici donc quelques précieux conseils pour afficher, en toutes circonstances, un maquillage de compèt' et sans bavure.
A lire aussi
"Que tu n'aies jamais à dire #MeToo" : la vidéo d'Alyssa Milano à sa fille
News essentielles
"Que tu n'aies jamais à dire #MeToo" : la vidéo d'Alyssa...


Nul besoin d'être une make-up artist de renom pour réussir à se faire, chaque matin, un maquillage zéro défaut, frais et moderne. Le respect de quelques règles de base suffisent généralement à choper le bon coup de pinceau et surtout à éviter les faux pas les plus fréquents. 

Le fond de teint trop foncé

L’uniformisation du teint est l’étape la plus importante du maquillage puisqu’elle en est la base. Les maquilleurs professionnels recommandent d’ailleurs de toujours prendre le temps de travailler son teint même lorsqu’on ne se maquille ni les yeux ni la bouche. D’où l’intérêt de choisir un fond de teint qui s’accorde parfaitement avec votre carnation, non seulement pour un effet naturel mais aussi pour éviter les démarcations inesthétiques.
L’erreur : choisir un fond de teint trop foncé pour se donner bonne mine.
Le bon geste : demandez à un professionnel de vous aider à choisir la teinte parfaite. Pour un effet bonne mine, optez pour la poudre bronzante ou le blush.

L’anti-cernes trop clair

L’achat d’un anti-cernes peut se révéler un vrai casse-tête. Trop foncé, il n’a pas l’effet illuminateur recherché. Trop clair, il crée un vilain halo blanc autour de l’œil. Certes, certaines diront que c’est parfois l’effet recherché par les maquilleurs, mais il nécessite toutefois un certain doigté pour être réussi. À éviter donc dans la vie de tous les jours, et si vous n’êtes pas une make-up artist avertie.
L’erreur : choisir un anti-cernes trop clair.
Le bon geste : optez pour un anti-cernes juste une teinte légèrement en-dessous de votre carnation.

Les sourcils trop dessinés

Négligés jusque très récemment lors de la mise en beauté quotidienne, les sourcils sont désormais notre nouvelle obsession, la mode étant actuellement aux sourcils épais voire broussailleux. Et si les marques de cosmétiques rivalisent d’ingéniosité pour nous permettre de leur donner l’épaisseur souhaitée,  n’oublions pas que leur ligne influe directement sur la structure du visage. Attention donc aux sourcils trop dessinés.
L’erreur : Se dessiner des sourcils trop géométriques qui auront pour effet de durcir le regard.  
Le bon geste : Commencez par utiliser une poudre ou un crayon de la couleur de vos cheveux et, pour corriger (ou accentuer) la forme de vos sourcils, faites de petits pointillés en suivant leur ligne naturelle.

Les sourcils trop fins

Il y a celles qui veulent des sourcils épais à la Cara Delevingne et celles qui les préfèrent fins. Contrairement aux idées reçues, ces derniers sont également dans l’air du temps. Il suffit d’ailleurs regarder Blake Lively, Jessica Biel ou encore Scarlett Johansson pour le constater. Pour autant, usez de votre pince à épiler avec finesse. Il y a une différence entre des sourcils fins et des sourcils inexistants.
L’erreur : Trop s’épiler les sourcils et devoir se contenter, jusqu’à leur repousse, d’une pauvre ligne équivalente à un maigre trait de crayon.   
Le bon geste : Respectez la ligne naturelle des sourcils ce qui revient à ôter uniquement les poils disgracieux du dessous, sans jamais toucher à ceux du dessus.

Le fard à paupières uniforme

Le maquillage des yeux est sans doute l’un des plus difficiles à réaliser tant il exige précision, doigté et subtilité. En effet, qu’il s’agisse de réaliser un smoky eyes ultra chic ou de réveiller le regard au  moyen d’une couleur très discrète, tout est une question de dextérité. Il faut également choisir la bonne ombre en fonction de la couleur de vos yeux. Les brunes aux yeux bleus se tourneront d'ailleurs vers des caramel, beige, bronze, brun et pêche tandis que les blondes préféreront le corail, le violine ou le rose. Les teintes lilas, mauve, prune, pourpre, rose pâle et violet iront à la perfection aux blondes et châtains aux yeux verts. Quant aux brunes, elles opteront pour le brun, le marron, l’abricot ou le taupe. Enfin, les yeux marrons s’harmonisent avec toutes les couleurs.
L’erreur : Appliquer une seule et même teinte de fard, en aplat, sur l’ensemble de la paupière mobile ou, pire, l’appliquer en un trait épais au ras des cils.
Le bon geste : Choisissez deux teintes de fard, une claire et une plus foncée. Posez le fard clair sur l’ensemble de la paupière (mobile et supérieure) en insistant sur le coin interne de l’œil et sous le sourcil pour obtenir un joli bombé d’arcade. Déposez ensuite le fard foncé sur le coin externe de l’œil et dégradez progressivement vers l’intérieur. Enfin, travaillez la « banane », c’est-à-dire le creux de l’œil, en faisant de petits allers-retours avec un pinceau boule et un peu de fard foncé.

Le surplus de blush

Incontournable de la trousse de maquillage, le blush doit être appliqué avec parcimonie. L’une des tentations serait d'en mettre un peu trop. Une véritable galère puisque le blush n'est pas évident à estomper. Ayez donc la main légère.
L’erreur : Appliquer son blush façon poupée russe.
Le bon geste : Souriez et appliquez la poudre sur le sommet de vos pommettes en étirant du centre du visage vers la tempe à l’aide de votre pinceau.

Le crayon à lèvres foncé

Le crayon à lèvres sert avant tout à parfaire le contour des lèvres. Mais encore faut-il choisir la bonne teinte. Une couleur trop foncée ou un trait trop épais et c’est le make-up faux pas assuré. Le résultat : un air vulgaire. De même, on n’essaie pas de s’agrandir exagérément les lèvres pour un effet pulpeux.  
L’erreur : Utiliser un crayon à lèvres plus foncé que son rouge à lèvres.
Le bon geste : Choisissez une teinte ton sur ton avec votre rouge à lèvres et corrigez le contour en traçant à l’intérieur des lèvres. Si vous jugez vos lèvres trop fines, avec un crayon finement taillé, augmentez le contour de vos lèvres en les redessinant à la limite du tracé naturel des lèvres inférieure et supérieure, jamais davantage.

Le maquillage too much

Le but du maquillage est de vous sublimer, pas de vous transformer en pot de peinture ambulant. Gardez donc à l’esprit cette expression que les Américains affectionnent : "Less is more". Aussi, à moins d’être une star internationale sur le point de se produire devant des milliers de spectateurs, éviter les make-up trop chargés.
L’erreur : Mettre l’accent sur le maquillage des yeux et de la bouche
Le bon geste : Adepte du rouge à lèvres ? Contentez-vous d’une touche de mascara et d’un trait d’eye liner. Si vous êtes la reine du smoky eyes, un rouge à lèvres effet nude sera amplement suffisant.