Prise de poids : commencer un nouveau job fait grossir de 5 kg

Prise de poids : commencer un nouveau job fait grossir de 5 kg
Prise de poids : commencer un nouveau job fait grossir de 5 kg
Attention, le grignotage au travail peut s'avérer fatal pour la ligne. Il s'avère qu'en commençant un nouveau job, les femmes prennent en moyenne 5 kilos la première année. La faute, souvent, aux collègues qui proposent des gourmandises pour la pause-café où aux distributeurs de friandises qui ne vous veulent pas que du bien.
A lire aussi


Les tentations sont partout et grande est la difficulté à y résister. Le bureau peut s’avérer un terrain hostile pour notre ligne, parsemé d’embûches caloriques et de friandises chocolatées et riches en sucre à chaque coin d’ordinateur… D’ailleurs les chiffres ne trompent pas : une étude portant sur 2000 salariés et organisée par la marque américaine Wonderful Pistachios montre que les femmes sont les premières à pâtir de leur trop grande gourmandise au travail, en prenant en moyenne 5 kilos lors de leur première année dans une entreprise. Première cause de ces variations de silhouette ? Le grignotage, qui concerne deux tiers des interrogées, qui ne réussissent pas à résister aux gourmandises proposées par leurs collègues lors de la pause-café ou à snober comme elles le devraient le distributeur automatique de barres chocolatées. Ainsi, seulement 2% des femmes sondées réussissent à ne grignoter que des snacks sains, tandis que quatre salariées sur dix avouent craquer deux fois par jour pour des friandises. Pire : la majorité craque avant 10 heures ! 

Grignoter pour être plus productive ?

Pour se donner bonne conscience sûrement, six sur dix assurent que le fait de grignoter améliore leur productivité, tandis qu’une répondante sur sept confie que ce petit moment de gourmandise est le rayon de soleil de leur journée. Comme quoi il en faut peu… Reste que la prise de poids au boulot semble difficile à éviter. En premier lieu, le choix au moment de la pause goûter est rarement pléthorique : s’il est souvent très facile dans les entreprises de se procurer une barre chocolatée ou un paquet de biscuits, mettre la main sur un yaourt ou une pomme est souvent bien plus compliqué... Par ailleurs, le fait de manger sur le pouce devant son ordinateur, sans prendre le temps de s’octroyer une vraie pause déjeuner n’est pas des plus bénéfiques sur la ligne. Enfin, une femme sur cinq avoue rapporter au bureau des petites friandises afin de s’attirer la sympathie de ses collègues, ou de son boss… 

VOIR AUSSI

Les Français, champions du grignotage
Travail : grignotage et cigarette sont contre-productifs 
Grignotage et alimentation saine ne sont plus incompatibles 
Régime : les hommes grignotent quand les femmes ont le dos tourné