Nabilla Benattia cartonne au défilé Jean-Paul Gaultier

Nabilla Benattia cartonne au défilé Jean-Paul Gaultier
Nabilla Benattia cartonne au défilé Jean-Paul Gaultier
Dans cette photo : Jean-Paul Gaultier
La nouvelle en avait déconcerté plus d'un : invitée par Jean-Paul Gaultier à défiler à l'occasion de la Fashion Week Haute Couture, Nabilla a arpenté le podium dans une longue robe bustier. Grimée en « black panther », elle a assuré le show, « parfaite » selon le créateur.
A lire aussi


Après Mylène Farmer, Arielle Dombasle ou Beth Ditto, le couturier Jean-Paul Gaultier a invité Nabilla Benattia a défiler sur le podium de son show haute couture. Elle est apparue après les autres mannequins, lors du final. Vêtue d’une robe noire bustier avec des empiècements de fourrure imprimée léopard, elle a fait sensation.

« Black panther » à la forte personnalité

Le ton est donné : après l'ouverture du défilé sur les notes de la mélodie de la panthère rose, Nabilla, féline, a été la « black panther » de Gaultier. Sa coiffure était sans doute l’élément le plus impressionnant de la tenue : une création tout en volume et en hauteur. Le chignon est démesuré, à l’image de la personnalité de Nabilla d’après Jean-Paul Gaultier : « Elle a une beauté à la fois porcelaine et très sexy comme une petite poupée et une force de caractère formidable. C’est pas seulement le physique, il se dégage quelque chose de la personne », a expliqué le créateur à l’issue de son défilé.

Nabilla, paniquée face à la minceur des mannequins

Pourtant, tout n’était pas gagné pour la brune pulpeuse, déstabilisée de se retrouver au beau milieu de mannequins longilignes. « J’ai peur moi, elles font toutes 3m50 et 8 kilos », avait-elle twitté avant le début du défilé. Mais une fois sur le catwalk, la bimbo a retrouvé de son assurance, n’hésitant pas à jouer de son rôle, imitant la panthère avec ses mains, « toutes griffes dehors », comme l’a souligné Jean-Paul Gaultier. La belle s’est même fendue d’un rugissement sensuel : « grrrr ». Face aux modèles filiformes, il n’y avait finalement pas de quoi paniquer : « J'aime bien différents types de physiques », a assuré le couturier, qui trouve Nabilla « très jolie physiquement ».

Zahia, Nabilla : les bimbos de la mode

L’engouement soudain du monde de la mode pour Nabilla n’est pas sans rappeler le parcours de Zahia, autre bimbo plantureuse adulée des couturiers. Christian Louboutin, Karl Lagerfeld, Ellen won Unwerth : plusieurs personnalités du milieu de la mode avaient été vues aux côtés de la blonde aux formes surréalistes. Karl Lagerfeld avait déclaré la trouver « ravissante ». De son côté, Jean-Paul Gaultier a déclaré à Elle voir quelque chose de fellinien en Nabilla. Les courbes, sans doute.

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Nabilla Benattia devient l'égérie de Jean-Paul Gaultier et star d'une téléréalité
Nabilla : Libé lui tire un savoureux portrait
Nabilla dit inspirer les politiques et elle a raison