Boeing 777 disparu : l'hypothèse Tintin

Boeing 777 disparu : l'hypothèse Tintin
Boeing 777 disparu : l'hypothèse Tintin
Cela fait aujourd'hui plus de dix jours que le vol MH 370 de la compagnie Malaysia Airlines a disparu des écrans radars sans qu'aucun débris n'ait été retrouvé. Véritable mystère, cette disparition est depuis l'objet de tous les fantasmes et les internautes y vont de leurs conjectures. Parmi celles-ci, l'hypothèse Tintin...
A lire aussi

Le vol MH 370 de la compagnie Malaysia Airlines a disparu des écrans radars, depuis le 8 mars dernier, avec à son bord 239 passagers. Alors qu'il devait assurer la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin, le Boeing 777 s'est volatilisé au-dessus du golfe de Thaïlande sans que, depuis, quiconque soit parvenu à localiser un quelconque débris ou la présence de passagers.

Pourtant, tous les moyens ont été mis en oeuvre pour retrouver l'engin. Alors que 25 pays ont affecté 34 avions et 40 navires de recherche, les internautes du monde entier ont également été invités à participer aux recherches via le site Tomnod. Proposé par DigitalGlobe, le site permet aux utilisateurs de parcourir sans relâche les images satellites et de signaler tout cliché suspect. Le crowdsourcing, soit l'utilisation conjuguée du savoir des internautes, pourrait en effet permettre d'identifier des zones très cliquées sur lesquelles orienter les recherches.

Depuis quelques jours, et alors que les domiciles des pilotes et copilotes ont été perquisitionnés, l'enquête s'orienterait vers un détournement de cet avion qui reste pour l'heure introuvable.

Une thèse que défendent les nombreux internautes tintinophiles qui ont vu de grandes similitudes entre le mystère du vol MH 370 et l'album Vol 714 pour Sydney.

"Que se passe-t-il ? Nous n'avons plus aucun contact, donnez votre position"

Dans Vol 714 pour Sydney, Tintin, Milou, Haddock et Tournesol sont pris en otage alors qu'ils tentent de rejoindre Sydney après avoir décollé de Jakarta. Comme le vol de Malaysia Airlines, celui de nos héros est détourné alors que le pilote déjoue les écrans radars en quittant la zone et voguant au ras des flots. « Que se passe-t-il ? Nous n'avons plus aucun contact, donnez votre position... Nous n'avons plus le contrôle radar. Allô allô, Golf Tango Fox, répondez », s'affole alors la tour de contrôle en page 15, ainsi que le rapporte le site belge Pagtour, qui s'est penché de très près sur cette théorie. L'objectif des pirates ? Kidnapper un milliardaire présent à bord.

Dans cette BD particulièrement prisée par les fans du célèbre reporter belge, l'avion atterrit finalement sur une des milliers d'îles désertes présentes dans cette zone géographique. Si beaucoup d'experts ont écarté la théorie d'un atterrissage en milieu hostile en raison de la taille de la piste d'atterrissage nécessaire à celui d'un tel Boeing (1500 mètres minimum), l'imagination d'Hergé, elle, ne s'était pas arrêtée à de telles considération puisque l'utilisation d'un filet d'arrêt fit le job.

Rapidement démontée, la piste d'atterrissage artificielle disparut alors aussi aussi rapidement qu'elle fut construite, tout comme l'avion, caché par les habitants de l'île.

Une thèse certes farfelue qui vient s'ajouter à celles de Lost, des extra-terrestres ou de la conspiration militaire, ainsi que le relate ce matin Le Parisien, mais pas forcément parmi les plus folles.

Le célèbre journaliste en jodhpur aurait-il ainsi inspiré de dangereux tintinophiles désireux de détourner un avion ?  Et si c'était vrai...