Lastminute : un buzz hilarant sur Jean-François Copé

Lastminute : un buzz hilarant sur Jean-François Copé
Lastminute : un buzz hilarant sur Jean-François Copé
Dans cette photo : Usain Bolt
Si l'affaire Bygmalion fait le grande malheur de Jean-François Copé et de l'UMP, certains se frottent les mains. Le FN ? Non ! Lastminute, qui a profité du séisme politique pour se payer un coup de pub.
A lire aussi

Lastminute, le célèbre site de bons plans issus des invendus de dernière minute, s'est offert une communication assez osée en surfant sur l'affaire Bygmalion. Jean-François Copé, jusqu'alors à la tête du parti, est accusé d'avoir cautionné l'édition de fausses factures à destination de l'UMP afin d'épurer les comptes de campagne du candidat Sarkozy. Le voyagiste britannique n'a pas hésité. « Bonjour Jean-François Copé, si vous avez besoin de vacances en dernière minute, on n'est pas cher (et on vous envoie une vraie facture!) » a tweeté le community manager de lastminute sur le compte officiel français. Osé !

Stratégie opportuniste

La mode est aux opportunistes ces dernières années. Durex est coutumier du fait. La semaine dernière, le fabricant de préservatifs a réagi aux rames commandées par la SNCF qui sont trop larges pour les quais de certaines gares, quais qui devront être rabotées. « Chère SNCF, avec ça, ça ne raclera pas » écrit la société en vantant les mérites de son lubrifiant. Même stratégie il y a quelques années, lors des JO de Londres, qui concernait l'endurance d'Usain Bolt !