Valérie Trierweiler et Valérie de Senneville : dispute, gifle et griffures au Banana

Valérie Trierweiler et Valérie de Senneville : dispute, gifle et griffures au Banana
Valérie Trierweiler et Valérie de Senneville : dispute, gifle et griffures au Banana
Dans cette photo : Valérie Trierweiler
Rien ne va plus pour l’ancienne première dame si l’on en croit France Dimanche qui relate une récente dispute entre les deux Valérie, dispute qui se serait déroulée le 28 septembre dernier à Paris lors d’une petite fête organisée par Jean-Luc Romero. Une scène hallucinante, digne d’une mauvaise série.
A lire aussi
#BananaSelfie : pourquoi les Polonaises posent avec une banane
News essentielles
#BananaSelfie : pourquoi les Polonaises posent avec une...

Anciennement très proches Valérie Trierweiler et Valérie de Senneville (qui n’est autre que l’ex de Michel Sapin) ne peuvent visiblement plus se supporter. En cause ? La récente sortie du livre de Valérie Trierweiler Merci pour ce moment qui n’a pas fait l’unanimité chez les copines de l’ancienne première dame qui a dû renouveler en partie son carnet d’adresses. Et entre les deux Valérie, le torchon a définitivement brûlé si l’on en croit un article hallucinant de France Dimanche.


Une soirée animée au Banana

Tout s’est déroulé le 28 septembre dernier au Banana Café. Valérie Trierweiler était conviée dans ce club par son ami Jean-Luc Romero qui célébrait sa première année de mariage. Une soirée placée sous le signe de la fête, des danseuses brésiliennes et de l’alcool qui coule à flot. Après quelques verres, l’ancienne première dame est franchement pompette et continue de s’amuser avec sa grande copine Saïda Jawad, la compagne de Gérard Jugnot. Mais l’ambiance va vite tourner au carnage.

Valérie Trierweiler vs Valérie de Senneville

Alors que Valérie de Senneville  fait bande à part avec d’autres anciennes amies de Valérie Trierweiler, cette dernière ne supporte pas d’assister aux messes basses de ses ex BFF. L’alcool aidant, elle décide alors d’aller directement lui demander des comptes et le ton monte rapidement entre les deux femmes qui en viennent aux mains. Toujours selon France Dimanche, Valérie Trierweiler n’aurait pas hésité à griffer son ancienne copine, tout en lui arrachant les cheveux de l’autre main avant de la gifler. Rapidement, d’autres convives s’interposent et le calme revient. Si elle a d’abord voulu porter plainte, Valérie de Senneville aurait finalement décidé de laisser cette affaire mourir d’elle-même.

Jean-Luc Roméro a cependant affirmé à Metronews que toute cette histoire était inventée de A à Z.