Camille Chamoux : ses "révélations" sur sa grossesse

Camille Chamoux : ses "révélations" sur sa grossesse
Camille Chamoux : ses "révélations" sur sa grossesse
Dans cette photo : Laurent Ruquier
Elle avait créé le buzz, fin janvier, en dévoilant son petit ventre arrondi sur le plateau d’« On n’est pas couché » sur France 2. Mais le week-end dernier, c’est sur le plateau de « Salut les Terriens » que Camille Chamoux a révélé le sexe et le prénom de son futur enfant.
A lire aussi


Révélée au grand public français en mars 2014, lors de la sortie du film Les Gazelles, dans lequel elle interprétait le rôle de Marie, tout en étant scénariste, Camille Chamoux s’était depuis vue propulser dans la catégorie des valeurs sûres de la scène humoristique française.  Pour preuve, les télévisions se l’arrachent. Invitée fin janvier, sur le plateau du talk-show « On n’est pas couché » de Laurent Ruquier – sur lequel elle avait d’ailleurs involontairement révélé son baby bump -, elle était samedi dernier l’invitée de Thierry Ardisson dans « Salut les Terriens ». Et contrairement à de nombreuses comédiennes, la future maman de 37 ans n’a fait aucun mystère de l’heureux évènement qu’elle attend pour la mi-mai. Elle a en effet répondu, le plus simplement du monde aux questions  très directes de l’homme en noir concernant le sexe et le prénom du bébé.  

« Je ne suis pas mariée. Je vis dans le péché »

« Je vais vous poser la question que j'ai souvent posée à Amanda Lear : garçon ou fille ? » a-t-il  d’abord interrogé, ce à quoi la comédienne surdouée a répondu qu’il s’agissait d’un garçon qui devrait se prénommer Constantin. « Je fais une annonce officielle parce que vraiment… », a ironisé celle qui assure actuellement les dernières représentations de son one woman show  Née sous Giscard, précisant qu’elle n’était pas mariée. « Je vis dans le péché Thierry », a-t-elle encore lancé. Répondant  à toutes les questions, même les plus intimes, la  future maman n’a pas non plus caché qu’elle demanderait une péridurale le jour J. « Pourquoi souffrir ? », a-t-elle interrogé . Excellente question…