Chômage : vers un taux record de 11% pour décembre ?

À la veille de la publication des chiffres du chômage de septembre, Michel Sapin est loin d'être optimiste : le ministre du Travail se donne encore plusieurs mois pour enrayer la hausse inéluctable du nombre de demandeurs d'emploi en France. Il dénonce l'avalanche de plans sociaux, retardés pour cause d'élection présidentielle, qui déferle actuellement sur l'Hexagone.
A lire aussi
Vers la création du "délit de haine misogyne" en Grande-Bretagne ?
News essentielles
Vers la création du "délit de haine misogyne" en...


Depuis août et la barre symbolique des 3 millions de demandeurs d’emploi, Michel Sapin, le ministre du Travail, présente sa tête des mauvais jours à chaque annonce mensuelle des chiffres du chômage. Les calculs pour le mois de septembre devraient être officialisés mercredi mais il a pris les devants dimanche en annonçant une confirmation de la tendance négative : « Les chiffres du chômage seront encore mauvais pendant plusieurs mois. »

Selon lui, ces mauvais résultats sont imputables aux plans sociaux qui fleurissent depuis quelques mois. Repoussés pour cause d’élection présidentielle, ces coupes de personnel drastiques dans les grandes entreprises comme PSA ou les aciéries de Florange répandent leurs conséquences néfastes sur le long terme : « Entre le jour où un PSE (plan de sauvegarde de l'emploi, ndlr) est annoncé et le jour où les chômeurs sont inscrits à Pôle emploi, il se passe des mois et des mois, c'est quelque chose de très lent avec des effets négatifs pendant longtemps. Donc les chiffres du chômage seront encore mauvais pendant plusieurs mois, le temps que notre politique fasse son effet ». Aucune raison de se réjouir donc sachant que les dernières prévisions de l’OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques) annoncent un taux de chômage historique de 11% de la population active pour la fin de l’année 2013.

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Rapport de l'OCDE : 15 millions de chômeurs en plus depuis la crise
Emploi : le taux mondial du chômage des jeunes toujours aussi élevé
Chômage : un taux record en France depuis 13 ans