JO de Londres 2012 : les basketteuses françaises en finale, la médaille de bronze pour Marlène Harnois

JO de Londres 2012 : les basketteuses françaises en finale, la médaille de bronze pour Marlène Harnois
JO de Londres 2012 : les basketteuses françaises en finale, la médaille de bronze pour Marlène Harnois
Dans cette photo : Tony Parker
Les basketteuses de l'équipe de France ont créé l'exploit jeudi soir en se qualifiant pour la finale des Jeux olympiques de Londres. Elles affronteront samedi la Dream Team américaine, mais sont d'ores et déjà assurées de remporter une médaille. Peu avant, la Française Marlène Harnois avait décroché le bronze en taekwondo dans sa catégorie des – 57 kg.
A lire aussi
JO de Londres 2012 : Abily et les Bleues à deux matches de la médaille d'or
femmes
JO de Londres 2012 : Abily et les Bleues à deux matches...


Invaincue depuis le début du tournoi, l’équipe de France féminine de basket jouera la finale des Jeux olympiques contre le Dream Team américaine. Jeudi soir, les filles de Pierre Vincent se sont en effet imposées sans forcer face à la Russie sur le score de 81 à 64, maîtrisant l’ensemble de la rencontre et profitant de la maladresse russe malgré la révolte menée par Becky Hammon et Elena Danilochkina. « C’est tellement énorme, je n’ai pas de mots pour décrire », confiait à la fin du match Edwige Lawson-Wade, meneuse remplaçante, auteure de 18 points, 5 passes décisives et 3 rebonds. Et d’ajouter : « C'est un rêve qui se réalise. On voulait vraiment cette médaille ».

Cette place en finale, chacune à ses mots pour la qualifier. Pour la capitaine Céline Dumerc, c’est « un truc de malade », Isabelle Yacoubou parle d’un événement « exceptionnel », tandis qu’Emilie Gomis le juge « inimaginable ». Mais pour l’arrière, auteure de 15 points, cette victoire sonne comme une revanche après la défaite de l'équipe de Tony Parker, la veille, face à l'Espagne (59-66). « On a gagné pour les garçons ! », lâchait-elle au micro tendu devant elle.

Quant à Pierre Vincent, il avait bien du mal à cacher sa fierté, son bonheur et son émotion d'être à la tête d'une équipe si soudée et performante. « Quand on a des guerrières, ça facilite les choses. Nous nous sommes nourris de nos déceptions et notamment celle de l'Euro 2011 (médaille de bronze après une défaite face à la Turquie après prolongation). Entre une finale de l'Euro et une finale olympique, mon choix est vite fait ! Je vais dire aux filles de bien profiter de ce moment, car il est unique. On ne revivra peut-être jamais cela », analysait-il, la larme à l’œil.

Surnommées « Les Braqueuses », les joueuses de l’équipe de France de basket sont d’ores et déjà devenues « Les Magnifiques » hier soir. Elles deviendront splendides si elles parviennent à battre les Américaines. Championnes olympiques depuis 1996, ces dernières écrasent la compétition depuis le début du tournoi et ont battu l'Australie (73-86) en demi-finale. « On tâchera de faire bonne figure même si on peut être dangereuses », tempère le sélectionneur français. « Les USA, c'est injouable pour nous. » Pas si sûr. Transcendées et sans pression, Céline Dumerc et ses acolytes sont capables de faire mentir leur entraîneur.

A noter également que la Française d’origine québécoise, Marlène Harnois, a décroché hier le bronze en taekwondo dans la catégorie des -57 kg. Elle a battu en petite finale la Japonaise Mayu Hamada (12 - 8). A 25 ans, elle succède au palmarès olympique à Gwladys Epangue, médaillée de bronze aux JO de Pékin en 2008 en -67 kg.

Crédit photo : AP

VOIR AUSSI

JO de Londres 2012 : les femmes, derniers espoirs de médailles
JO de Londres 2012 : les femmes, athlètes précaires des jeux
JO de Londres 2012 : pas de médaille pour les Français ce mercredi
JO Londres 2012 : Christophe Lemaitre se qualifie à l’arrachée pour la finale du 200m