Burkini : le record d'une nageuse iranienne invalidé à cause de sa tenue

Burkini : le record d'une nageuse iranienne invalidé à cause de sa tenue
Burkini : le record d'une nageuse iranienne invalidé à cause de sa tenue
Une nageuse iranienne n'a pas pu faire valider son record de natation après avoir nagé presque 8 heures dans la mer Caspienne. En cause ? Sa tenue inappropriée et non conforme à la la charia.
A lire aussi
Débarquée de l'avion à cause d’une tenue trop sexy
femmes
Débarquée de l'avion à cause d’une tenue trop sexy


Une jeune femme iranienne, Elham Asghari, a voulu relever un défi, nager le plus longtemps possible dans la mer Caspienne. Après avoir parcouru 20 kilomètres en 8 heures le 11 juin dernier, son record n'a pas été validé par les autorités iraniennes. La nageuse de 32 ans portait pourtant une combinaison de natation intégrale, un bonnet, un foulard, et une veste. Les autorités ont estimé que les formes de son corps restaient encore trop explicites à sa sortie de l'eau a indiqué France 24 repris par Direct Matin.

Dans une vidéo diffusée sur YouTube, elle revient sur les difficultés qu'elle a pu rencontrer pour accomplir une telle performance : « Nager avec tous ces maillots de bain fait toujours mal à mon corps. J’ai nagé dans la plage des dames et pas un seul homme n’était là. Maintenant ils soutiennent que mon costume est religieusement illégal ». Rappelons que la jeune femme portait le burkini, le maillot de bain islamique que les femmes sont obligées d'arborer dans certains pays musulmans si elles souhaitent se baigner dans des piscines ou sur des plages qui leur sont réservées.

Après négociation, la jeune femme a réussi à faire valider un record de 18 kilomètres au lieu de 20. La sous-ministre lui a vivement conseillé de changer de sport. La jeune iranienne, elle, se voit bien continuer, et cherche du soutien sur la toile via les réseaux sociaux.

Camille Coutant


Le message vidéo d'Elham Asghari


VOIR AUSSI

Égypte : une centaine d'agressions sexuelles en quatre jours sur la place Tahrir
Port du voile : les Français favorables à un renforcement de la loi sur la laïcité
Indonésie : les femmes n'ont plus le droit de s'asseoir à califourchon sur une moto