Clémence Poésy s'engage pour l'émancipation des femmes grâce au crowdfunding

Clémence Poésy s'engage pour l'émancipation des femmes grâce au crowdfunding
Clémence Poésy s'engage pour l'émancipation des femmes grâce au crowdfunding
Dans cette photo : Clémence Poésy
La comédienne et égérie française Clémence Poésy devient l'Ambassadrice de Women's WorldWide Web (W4.org), première plateforme européenne de crowdfunding entièrement dédiée à l'émancipation des femmes et des filles partout dans le monde.
A lire aussi
Les États-Unis parmi les dix pays les plus dangereux pour les femmes
News essentielles
Les États-Unis parmi les dix pays les plus dangereux pour...


L'actrice s'engage auprès de w4.org, une association qui allie humanitaire et numérique au profit des femmes, « parce qu'elle souhaite apporter sa contribution à des projets innovants, diversifiés et ambitieux, qui permettent à des filles et des femmes de sortir de la misère socio-économique dans laquelle elles sont plongées ». En effet, W4.org, lancée en France début 2012, est la première plateforme Internet de « crowdfunding » (financement participatif) en Europe dédiée au financement de projets innovants de promotion féminine, à la fois dans les pays en développement et les pays développés. W4.org permet à des investisseurs sociaux (particuliers, entreprises, organisations) de soutenir des initiatives locales dans des secteurs aussi variés que l'éducation, la santé maternelle et infantile, la microfinance, la formation professionnelle et l'entrepreneuriat, avec pour fil rouge l'accès aux nouvelles technologies. Si l'Afrique et l'Asie concentrent une majorité des projets, la plateforme permet aussi aux internautes de soutenir des actions en Amérique du Nord et en Europe, y compris en France.

>> Mes bonnes copines : "Le pouvoir du web au service de la solidarité féminine" <<

« La responsabilité de chaque femme »

Ce n'est pas la première fois que Clémence Poésy, alias Fleur Delacour, sorcière charmeuse et magnifique dans la saga Harry Potter, s'engage en faveur des femmes. En octobre dernier, elle participait à la campagne « Octobre Rose » pour la lutte contre le cancer du sein « parce que cette maladie peut avoir des conséquences dramatiques que l'on peut déjouer avec un dépistage précoce. » Vérité qui raisonne particulièrement chez Clémence dont la maman a justement guéri d'un cancer du sein grâce à une prise en charge rapide. Clémence a grandi avec des « modèles féminins de force et d'indépendance », explique-t-elle, notamment sa mère et sa grand-mère, qui l'ont « très tôt sensibilisé à la responsabilité de chaque femme à défendre les droits des femmes ». Une conviction renforcée par son métier de comédienne, à travers l'incarnation de figures féminines comme Roxanne, Jeanne d'Arc ou Mary Stuart, Reine d'Écosse, « des rôles historiques qui m'ont rappelé à quel point être née femme à mon époque et dans mon pays avait été une chance, et qui m'ont fait prendre conscience de ma liberté ».
>> Les entrepreneurs sociaux ont de l'avenir <<

« La fragilité des acquis »

La jeune femme de 31 ans confie à Terrafemina qu'elle a aussi conscience de la fragilité de ces acquis et de la nécessité de « continuer à les défendre, au nom de celles qui n'en bénéficient pas. En tant que femme, il me semble impensable de ne pas m'engager pour elles, pour nous toutes. De ne pas continuer le combat pour l'égalité commencé par mes aînées, de ne pas soutenir celles et ceux qui se battent pour leurs libertés partout dans le monde, de ne pas célébrer leurs victoires, le chemin parcouru et regarder avec espoir et confiance ce qu'il nous reste à accomplir. »

Bien sûr, les combats à mener pour améliorer les droits des femmes dans le monde sont innombrables; Clémence, elle, est particulièrement sensible aux problématiques liées à l'éducation, « un droit trop souvent bafoué qui est pourtant le chemin vers la liberté », et au droit des femmes à disposer de leur corps et à pouvoir en prendre soin. 

Du « crowdfunding » pour l’émancipation des femmes

Sur la plateforme de W4.org, les internautes peuvent choisir les thèmes qui leur tiennent à coeur, créer une équipe et inviter tout leur réseau à y participer pour atteindre l'objectif qu'ils se sont fixé. Un défi lancé par un individu et qui en aide des dizaines ou des centaines d'autres. D'autant que W4.org a la particularité de reverser 100% des dons récoltés auprès des particuliers à ses partenaires de terrain et de suivre rigoureusement l’impact social de ces dons. A ce jour, W4.org a déjà aidé près de 20000 femmes, filles et membres de leurs familles à travers le monde.

En tant qu'Ambassadrice de W4, Clémence Poésy espère mobiliser un large public pour ces projets en faveur de l'émancipation des filles et des femmes autour du monde.

Plus d'infos : www.w4.org

Retrouvez le portrait de Lindsey Nefesh-Clarke, fondatrice de W4.org dans le livre : 
>> Elles ont réussi dans le digital... : 32 parcours inspirants de femmes leaders du numérique <<

Dans l'actu