Messieurs, veuillez serrer les jambes dans le métro

Messieurs, veuillez serrer les jambes dans le métro
Messieurs, veuillez serrer les jambes dans le métro
Lassées du comportement incivique des hommes dans le métro, des féministes turques ont lancé une campagne sur Twitter pour demander à certains messieurs « d’arrêter d’écarter leurs jambes ». L’opération est un succès international.
A lire aussi

Elles ont dit stop ! Stop à ces hommes égoïstes qui s’assoient jambes écartées pour leur confort anatomique. Voici le cri de révolte qu’ont lancé les féministes d’Istanbul du collectif IFKFeminister, exaspérées par ce type de comportement incivique dans les transports en commun. Derrière les hashtags #bacaklarinitopla (« Serre tes jambes ») et #yerimisgaletme (« N’empiète pas sur mon espace »), elles stigmatisent dans une campagne ces hommes qui prennent un peu trop leurs aises dans le métro. Cette campagne lancée le 15 avril dernier est devenue un succès international.

Ces testicules encombrantes : un problème mondial

L'initiative prise par le IFK Feministler a été inspirée d'une photo prise dans un métro new-yorkais. L'image affiche des Américains qui assis sur les sièges écartent pleinement leurs jambes ; un comportement grossier qui se retrouve également en Turquie dans les transports en commun. Tugce Sarigul, membre du collectif, a expliqué au blog américain The Lede que « c’était après tout un problème venant des quatre coins du monde, et nous voulions utiliser une image qui transmettait explicitement le message et qui laisserait une emprunte ». Et ça a marché. Le cliché, repris pour l'affiche de la campagne, a interpellé les femmes. Photos à l’appui, de milliers de femmes turques ont partagé sur Twitter leurs anecdotes. Les militantes les encouragent à imprimer les slogans et à les utiliser comme stickers dans les transports en commun.

La campagne a donc déclenché une foule de témoignages : une infirmière turque témoignait par exemple à l'agence de presse Bianet : « N’importe quelle femme qui met les pieds dans le bus prend le risque d’être victime du harcèlement sexuel. Si vous vous levez vous pouvez vous faire peloter et si vous vous asseyez, vous êtes soumises à la jambe d’un homme poussée contre vous ». Alors que les hommes cherchent un confort anatomique dans cette position en V, les femmes peuvent le vivre comme une agression.

Voyez cette jambe qui nous agresse dans le métro

Sur la toile, cette initiative a entraîné sur Twitter un succès rapide avec un tour du monde de photos où ces « machos » sont pris en flagrant délit. Il faut rappeler que cette critique n’est pas nouvelle. Cette domination masculine a déjà été dénoncée. Alors que les femmes se tiennent les jambes croisées et les hommes les jambes écartées, un article évoquait en septembre dernier une « guerre de territoire » entre les genres. Et puis il y a eu en mai 2013 le lancement de ce Tumblr d’un Américain. Dans sa campagne « Men are Taking too much space on the train », il critique ses camarades qui se sont octroyés le privilège égoïste d'occuper toute la place en étendant leurs jambes.

Au final, messieurs, il faudrait peut-être revoir votre attitude. Serrez tout. Fermez vos jambes.

Priscillia Mudiaki

Dessin

Dans l'actu