Tunisie : désaccord sur le report des élections

Tunisie : désaccord sur le report des élections
Tunisie : désaccord sur le report des élections
La commission électorale tunisienne a décidé de reporter les élections de l’Assemblée constituante au mois d’octobre, tandis que le gouvernement souhaite maintenir la date du 24 juillet pour donner au plus vite des instances légitimes au pays. Le délai est trop court selon la commission pour dresser les listes électorales.
A lire aussi

Les élections tunisiennes auront-elles lieu le 16 octobre ou le 24 juillet ? Hier, la commission électorale indépendante a décidé de ne pas tenir compte de l’avis du gouvernement, qui avait fixé la tenue de l’élection de l’Assemblée constituante au 24 juillet prochain.
Le président de la commission, Kamel Jendoubi, expliquait ce report pour des raisons logistiques : en premier lieu les listes électorales à dresser- en 2009, 4 millions d’électeurs s’étaient présentés aux urnes, alors qu’on estime à 7 millions le nombre d’électeurs potentiels en Tunisie. En outre 21000 agents électoraux devraient être formés en vue d’être répartis dans les bureaux de vote.
Mais dans la foulée, le ministre tunisien du commerce et du tourisme, Mahdi Hawas, déclarait que le gouvernement n’avait pas entériné ce report : « La commission électorale est une commission consultative et ce n'est pas elle qui décide la date des élections », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. Le gouvernement s’est accordé pour maintenir la date du 24 juillet avec la plupart des partis politiques tunisiens, dont le parti islamiste Ennahda et le parti démocrate progressiste (PDP), afin de préserver le pays de nouveaux bouleversements, et lui procurer des institutions légitimes au plus tôt.
Depuis le 14 janvier, la Tunisie est dirigée par un gouvernement de transition dirigé par le président par intérim Foued Mebazaa, après que les manifestations aient chassé du pouvoir le président Zine El Abidine Ben Ali.

(Source : le Figaro)

VOIR AUSSI

Tunisie : le blogueur quitte le gouvernement
Blogueuses orientales : la liberté à tout prix
Tunisie : une habitante de Tunis raconte
La Tunisie adopte la parité sur les listes électorales

L’INFO PAR LES MEMBRES

Train de la Dignité/Migrants Tunisiens : suspension du trafic Italie-France
Le monde arabe en révolte
Tunisie : Twitter lui a sauvé la vie

Dans l'actu