Najat Vallaud-Belkacem : l'heure du premier bilan

Najat Vallaud-Belkacem : l'heure du premier bilan
Najat Vallaud-Belkacem : l'heure du premier bilan
Dans cette photo : François Hollande
Un peu moins d'un an après l'élection de François Hollande, l'heure est déjà aux bilans. Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, établit dans un communiqué les avancées réalisées par son ministère ces douze derniers mois. Égalité professionnelle, parité, lutte contre les violences : le point sur les mesures mises en place par le gouvernement.
A lire aussi
Congé parental : Najat Vallaud-Belkacem espère une réforme pour mars 2013
entreprise
Congé parental : Najat Vallaud-Belkacem espère une...


« 1 an de progrès pour les Droits des femmes » : tel est le nom du bilan publié par le ministère des Droits des femmes près d’une année après l’élection de François Hollande. Najat Vallaud-Belkacem dresse la liste des actions réalisées en faveur de l’égalité professionnelle, de la parité ou encore en matière de lutte contre les violences faites aux femmes. Parmi les actions menées par le ministère en 2012, la ministre se réjouit ainsi de voir que côté entreprise, « l’égalité n’est plus seulement dans les textes, elle est dans les faits », en rappelant qu’une « procédure de contrôle systématique a été instaurée, assortie d’instructions aux services de l’État ». Par ailleurs, Mme Vallaud-Belkacem souligne que « les premières amendes sanctionnant les sociétés récalcitrantes viennent d’être prononcées » : en effet, une centaine d’entreprises ont été mises en demeure et depuis le 25 avril dernier, les sanctions tombent. Autre plan d’action de la ministre : l’éducation à l’égalité depuis la crèche et jusqu’à l’université. Le programme « ABCD de l’égalité », qui concerne les classes de primaire, sera déployé dès la prochaine rentrée scolaire dans dix académies. « La formation des enseignants comprendra désormais un module pour mieux prévenir les inégalités filles-garçons et l’éducation à la sexualité sera enfin effective et généralisée », annonce le communiqué.

Protéger les femmes et faire respecter la parité

C’était l’une des premières actions de la ministre : à peine nommée au gouvernement, elle faisait voter par le Parlement le texte de loi sur le harcèlement sexuel. Autre action menée contre les violences faites aux femmes : la généralisation à tout le territoire du dispositif de téléphone portable Grand Danger. Par ailleurs, le communiqué indique que « la grande enquête VIRAGE sur les violences faites aux femmes, qui n’avait pas été actualisée depuis 10 ans, est relancée ». Quant à la Mission interministérielle contre les violences (MIPROF), elle est désormais « chargée de coordonner l’action du gouvernement contre toutes les formes de violence, dont la prostitution et la traite. Elle élabore un plan de formation des professionnels concernés par les violences faites aux femmes ».

Parmi les autres chantiers entamés par la ministre cette année : l’accès à la contraception qui est depuis le 31 mars 2013 garanti de manière anonyme et pris en charge à 100% pour les mineures de 15 à 17 ans. L’IVG est quant à elle remboursée à 100% et couvre la totalité des charges supportées par les établissements. La lutte pour instaurer la parité dans tous les domaines (politiques, sportifs ou encore dans les universités) est par ailleurs une priorité du gouvernement. La ministre revient ainsi sur la réforme du scrutin binominal paritaire qui prendra effet dès 2014 pour les élections cantonales.

VOIR AUSSI

Najat Vallaud-Belkacem veut mieux protéger les femmes étrangères en France
Égalité professionnelle : Najat Vallaud-Belkacem veut "briser le plafond de verre"
Égalité salariale : Najat Vallaud-Belkacem annonce des sanctions "dans six mois"
Égalité des sexes, prostitution : Najat Vallaud-Belkacem étudie le modèle suédois