Le Pen, Taubira, Royal : les femmes politiques entre bad buzz et gros lol sur Twitter

Le Pen, Taubira, Royal : les femmes politiques entre bad buzz et gros lol sur Twitter
Le Pen, Taubira, Royal : les femmes politiques entre bad buzz et gros lol sur Twitter
Dans cette photo : Ségolène Royal
Tandis que des partisans de Marine Le Pen s'en prennent violemment à Christiane Taubira #IRL et sur Twitter, Ségolène Royal parvient, en une séance photo, à détendre la twittosphère et la France entière.
A lire aussi
Ligue du LOL : comment la Force juridique de la Fondation des Femmes aide les victimes
News essentielles
Ligue du LOL : comment la Force juridique de la Fondation...


Marine Le Pen est une fois de plus en tête de notre baromètre Synthesio des femmes politiques sur les réseaux sociaux cette quinzaine. C’est « grâce » à son intervention dans l’émission Mots croisés le 21 octobre que la présidente du Front national a vu le nombre de ses citations sur les réseaux sociaux s’envoler. En quelques heures, elle a cumulé plus de 4000 mentions. Autre chiffre à retenir : entre le 21 et le 22 octobre, Marine Le Pen a gagné pas moins de 400 followers, un beau score. Dans l'émission politique de France 2, elle est notamment revenue sur le reportage, diffusé quelques jours plus tôt dans « Envoyé Spécial », qui suivait la candidate FN aux élections municipales de Rethel (Ardennes). Dans une séquence, Anne-sophie Leclere affirmait assumer sans complexes le photomontage nauséabond posté sur sa page Facebook, associant l’image de la Garde des Sceaux Christiane Taubira à celle d’un singe. Tollé immédiat sur les réseaux sociaux. Sur le plateau de Mots croisés, Marine Le Pen affirme lundi 21 octobre avoir suspendu celle qu’elle qualifie de « brebis galleuse ».
Notons d’ailleurs au passage que ce photomontage circulait depuis plusieurs jours sur les réseaux, diffusés par des militants d’extrême droite, et qu’il a continué à circuler après la suspension de Mme Leclere, sans condamnation explicite de Marine Le Pen. Mais, si les fans de cette dernière restent très actifs sur Twitter ou sur Facebook, c’est moins cette sombre affaire que les déclarations de Marine Le Pen au cours de l’émission qui lui ont valu de nombreuses réactions. La preuve avec cette sélection de tweets.

Christiane Taubira, victime d'insultes, sort de son silence

Christiane Taubira a elle aussi « profité » de la polémique suscitée par les outrageuses déclarations d’Anne-Sophie Leclere. Après la diffusion de la fameuse séquence-choc d’« Envoyé Spécial » le 17 octobre, le nombre de tweets évoquant la ministre de la Justice s’est envolé. Les soutiens en faveur de la Garde des Sceaux, mentionnant le mot-clé « singe », ont afflué sur le réseau. Et le sujet a continué à agiter Twitter notamment lorsque, le 20 octobre, Christiane Taubira a, pour la première fois, réagi aux attaques racistes dont elle est très régulièrement la cible depuis le début des débats sur le mariage pour tous. Dernière en date : la fille d'une militante de la Manif pour tous l'a traitée de guenon à l'aide d'un mégaphone.



Morano, Duflot et Royal tirent leur épingle du jeu en toute légèreté

En troisième position dans ce baromètre bi-mensuel, nous retrouvons Nadine Morano. La trésorière de l’association des amis de Nicolas Sarkozy, habituée de ce classement, a encore su faire parler d’elle sur le réseau, notamment « grâce » à l’interview qu’elle a accordé au magazine people Closer et à ses interventions remarquées sur l’écotaxe. Juste derrière elle, Cécile Duflot, qui a notamment connu un pic de mentions en expliquant pourquoi elle avait choisi de délaisser Twitter, devenu selon elle « un tam-tam pas très utile » et sur lequel elle est régulièrement victime d’insultes.

Elle n’est que cinquième cette quinzaine mais mérite qu’on s’attarde sur son actu « réseaux sociaux » : elle, c’est Ségolène Royal qui peut se targuer d’avoir fait souffler un vent de légèreté sur Twitter en fin de semaine dernière. L’ex-présidente du Conseil régional de Poitou-Charentes a bien amusé les twittos en posant en « Liberté guidant les politiques » à la Une du Parisien magazine, le supplément du vendredi du quotidien national qui fait des couvertures-chocs sa marque de fabrique. Après les commentaires ont surgi les parodies. Un concours de détournements de cette photo d’ores et déjà culte, lancé par Le Lab d’Europe 1, a agité le site de microblogging 24 heures durant. Nous avions d’ailleurs sélectionné les meilleures tweet-pics, mais ne résistons pas à l’envie de vous en resservir quelques-unes ici.