Nathalie Kosciusko-Morizet dévoile son patrimoine sur son site de campagne

Nathalie Kosciusko-Morizet dévoile son patrimoine sur son site de campagne
Nathalie Kosciusko-Morizet dévoile son patrimoine sur son site de campagne
Dans cette photo : Nathalie Kosciusko-Morizet
Nathalie Kosciusko-Morizet a publié, mardi 3 décembre, sa déclaration de patrimoine sur le site officiel de sa campagne. A quatre mois des municipales, la candidate UMP à la mairie de Paris honore ainsi une promesse faite en avril dernier.
A lire aussi


Opération transparence pour Nathalie Kosciusko-Morizet. La député de l'Essonne a publié mardi sa déclaration de patrimoine sur son site de campagne. Dans un court texte, la candidate à la mairie de Paris indique être locataire d'un appartement situé dans le 14e arrondissement de la capitale, et propriétaire d'une résidence secondaire, dans le département de la Manche, évaluée à 730.000 euros. "Mon foyer fiscal n'est pas assujetti à l'ISF", affirme la députée.

Mariée avec deux enfants à charge, NKM détaille également les montants de ses différents comptes bancaires : un compte courant (3.515 euros), un PEA (4.901 euros), un PEL (30.000 euros), un livret A (22.950 euros) et un livret de développement durable (6.450 euros). L'ancienne ministre de l'Ecologie affirme enfin posséder une Citroën DS3, ainsi que « des biens mobiliers divers, pour une valeur d'environ 150 000 euros ». La déclaration se conclut par la mention de son indemnité parlementaire de 5 217 euros, qui fait office de revenu mensuel.

Un retard critiqué à gauche


Cette annonce intervient neuf mois après la promesse faite par la candidate UMP de rendre public son patrimoine. Un retard qui lui a été reproché à plusieurs reprises, notamment par ses opposants à gauche. Nathalie Kosciusko-Morizet s'était dite réservée sur le réel sens de ces déclarations depuis l'affaire Cahuzac. « Je suis favorable à cette démarche qui peut aider à restaurer le lien de confiance», avait-elle ainsi affirmé au Figaro en avril dernier avant de préciser que ce n'était « pas suffisant ».

Anne Hidalgo, sa rivale socialiste pour l'élection municipale de Paris, avait elle-même publié sur son site une déclaration de patrimoine le 10 avril dernier, soit cinq jours avant celle des membres du gouvernement. Une déclaration qui avait value à la candidate de gauche quelques moqueries concernant les « 16 euros » de son Livret de Développement durable et les « 17 euros » de son compte du livret.

VOIR AUSSI

Le concours d'affiches de NKM détourné par "L'humour de droite"
Municipales 2014 à Paris : NKM soumet son affiche de campagne au vote des internautes
NKM interrompt sa campagne : quand la vie privée est condamnée à devenir publique