Christiane Taubira ne lâchera pas le vélo

Christiane Taubira ne lâchera pas le vélo
Christiane Taubira ne lâchera pas le vélo
Dans cette photo : François Hollande
Christiane Taubira n'abandonnera pas le vélo. Encouragée par son service de sécurité à privilégier la voiture à la « petite reine » pour ses courts trajets, la garde des Sceaux entend continuer de se déplacer à bicyclette, malgré de « micro-incidents » quasi quotidiens, indique l'hebdomadaire L'Express, en date du mercredi 9 juillet.
A lire aussi


Ils sont inscrits noir sur blanc sur la déclaration de patrimoine de la ministre de la Justice, consultable sur le site de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Hors de question pour Christiane Taubira de renoncer à ses quatre vélos Décathlon, Peugeot et Gitane, pour se déplacer.

« Quelques irréductibles militants anti-mariage gay »

Et pourtant, l'entourage de la garde des Sceaux aimerait la voir renoncer à la « Petite Reine ». La garde rapprochée de la ministre de la Justice invoque des raisons de sécurité, comme le révèle L'Express dans son numéro en date du mercredi 9 juillet. « Tous les jours ou presque, il y a de micro-incidents », relate un proche de la ministre dans les colonnes de l'hebdomadaire. Ce dernier met en cause « quelques irréductibles militants anti-mariage gay ». L'Express affirme ainsi que Christiane Taubira aurait récemment « failli être renversée par un cycliste malveillant ». De quoi donner pas mal de travail au six policiers qui composent, en permanence, le dispositif de sécurité mis en place autour de la porteuse de la réforme sur le mariage pour tous.

Faisant fi des aléas liés à ses déplacements à vélo, Christiane Taubira entend bel et bien poursuivre sa pratique de la bicyclette qui demeure, sans doute, l'une des dernières traces de la présidence « normale » qu'avait voulu François Hollande.