Débat Hollande-Juppé : des attaques et un échange très technique

Débat Hollande-Juppé : des attaques et un échange très technique
Débat Hollande-Juppé : des attaques et un échange très technique
Dans cette photo : François Hollande
Malgré quelques piques bien senties, le débat entre le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande et le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé sur France 2 s’est essentiellement concentré sur les chiffres. L’un critiquait le bilan présidentiel, l’autre le programme du candidat.
A lire aussi
Un gant de riz pour aider bébé à dormir ? L'astuce de cette maman fait débat
News essentielles
Un gant de riz pour aider bébé à dormir ? L'astuce de...


Deux énarques qui se font la leçon : voilà un résumé d’ambiance du débat hier soir entre François Hollande, candidat socialiste à l’élection présidentielle et Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères, dans l’émission « Des Paroles et des Actes » sur France 2.

40 minutes d’un affrontement parfois musclé, mais avant tout technique. Alain Juppé a donné le ton en reprochant à Hollande d’avoir traité Nicolas Sarkozy d’« anormal ». « Les attaques personnelles, assez !» a-t-il dit. Le ministre des Affaires étrangères a surtout reproché à Hollande son manque de « lucidité » en matière d’économie, et ses mauvais calculs. « Votre compte n’est pas bon » a-t-il martelé, en faisant référence à la création de 60 000 postes dans l’Education nationale, le retour de la retraite à 60 ans, et ses économies de 29 milliards d’euros grâce à la suppression des niches fiscales.

Alain Juppé n’a pas manqué de pointer l’« arrogance » de Hollande. Réponse de l’intéressé : « en matière d’arrogance, chacun a à faire son examen de conscience ». « Je l’ai fait depuis longtemps, » a pour sa part rétorqué A. Juppé, ce qui a fait sourire F. Hollande, évoquant des « rechutes possibles ».

Le représentant de Nicolas Sarkozy a également lancé au candidat PS : « vous êtes un peu trop sûr d'avoir déjà tourné la page » en citant diverses réformes conduits sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. « Vous finissez avec un pays en récession et un chômage record, si vous jugez que c'est un bon quinquennat, vous défendrez cette position devant les Français » lui a répondu F. Hollande.

Alors que le candidat socialiste a présenté hier ses 60 engagements pour l’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy annoncera dimanche prochain une série de réformes parmi lesquelles la très probable TVA sociale. F. Hollande n’a pas manqué d’y faire référence sur France 2, rappelant à A. Juppé l’augmentation de la TVA alors qu’il était Premier ministre entre 1995 et 1997, une « expérience pas très heureuse ». Ce à quoi A. Juppé a répliqué « Vous pensez me mettre en difficulté, vous vous trompez. Je ne rougis pas de ce que j'ai fait.» Un point partout.

Revoir la vidéo du débat


Crédit photo : France Télévisions

VOIR AUSSI

François Hollande : ce qu’il faut retenir de son discours pour la présidentielle
Discours de François Hollande : des réactions violentes
François Hollande en tête sur Twitter