Présidentielle : Merkel apporte son soutien à Sarkozy

Présidentielle : Merkel apporte son soutien à Sarkozy
Présidentielle : Merkel apporte son soutien à Sarkozy
Dans cette photo : Nicolas Sarkozy
La chancelière allemande Angela Merkel s'invite dans la campagne présidentielle française, en apportant un soutien politique de poids à Nicolas Sarkozy, alors que l'échéance de l'élection se rapproche.
A lire aussi


Angela Merkel
pourrait s’avérer être un atout pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy à moins de trois mois de l'élection. En effet, alors que la chancelière allemande et le président français étaient réunis hier à Paris à l’Elysée pour discuter de la survie financière de la Grèce, la dirigeante allemande a apporté un soutien de poids à N. Sarkozy. « Je soutiens Nicolas Sarkozy sur tous les plans, car nous appartenons à des partis amis », a ainsi déclaré la chancelière. Ce, avant de rappeler que le dirigeant français l’avait lui-même soutenue en 2009 lors d’une réunion publique à Berlin, quelques mois avant qu’elle ne soit reconduite à la Chancellerie. « C’est tout à fait normal », a-t-elle souligné commentant sa déclaration.

Nicolas Sarkozy a dit avoir « apprécié » ce geste d'« amitié » et de « confiance » de sa partenaire européenne. « Quand quelqu'un pour qui vous avez de l'amitié et que vous admirez dit « je soutiens l'action qui est la vôtre », ça me fait plaisir », a-t-il confié lors de l’intervention télévisée croisée sur les chaînes France 2 et ZDF.

Le chef de l’Etat a par ailleurs saisi au vol cette alliance avec l’Allemagne pour tacler son adversaire socialiste sur la question du nouvel accord européen portant sur la discipline budgétaire. Faisant allusion à François Hollande qui souhaite renégocier cet accord, N. Sarkkozy a ainsi lancé : « quand l’Allemagne signe un traité, quand la France signe un traité, ils engagent le peuple allemand et le peuple français. C'est un engagement d'Etat, ce n'est pas un engagement politicien ».
Le président français en a également profité pour défendre ses propositions de réformes inspirées du modèle allemand, comme la mise en place de la TVA sociale.

Quant à François Hollande, en déplacement à Dijon, il a accueilli le soutien d’Angela Merkel à son rival de l’UMP avec raillerie. « Que M. Sarkozy ait besoin de Mme Merkel en dit long sur la situation », a-t-il ainsi ironisé.

Crédit photo : AFP



VOIR AUSSI

Rencontre Merkel-Sarkozy à l’Elysée et à la télé
Taxe Tobin : réunion sous tension entre Merkel et Sarkozy
Merkel, Sarkozy, Monti : un minisommet pour la zone euro
Classement Forbes : Angela Merkel, femme la plus puissante du monde
Intervention télévisée de Nicolas Sarkozy : président jusqu’au bout