Propos de Christian Vanneste sur l'homosexualité : Copé veut des sanctions

Propos de Christian Vanneste sur l'homosexualité : Copé veut des sanctions
Propos de Christian Vanneste sur l'homosexualité : Copé veut des sanctions
Dans cette photo : François Hollande
Nouvelle sortie de Christian Vanneste sur l'homosexualité. Dans une vidéo mise en ligne mardi soir sur le site libertepolitique.com, le député du Nord (UMP) évoque la « légende de la déportation des homosexuels ». Ces propos ont soulevé une vague d'indignation à droite comme à gauche.
A lire aussi
Égalité salariale : Najat Vallaud-Belkacem veut sanctionner les entreprises réticentes
entreprise
Égalité salariale : Najat Vallaud-Belkacem veut...


Dans une vidéo mise en ligne mardi soir sur le site libertepolitique.com, Christian Vanneste s’en prend à nouveau aux homosexuels. Le député du Nord (UMP) évoque la « légende de la déportation des homosexuels ». S'il reconnaît que « manifestement, Himmler avait un compte personnel à régler avec les homosexuels » et qu'« en Allemagne, il y a eu la répression des homosexuels et la déportation qui a conduit à à peu près 30 000 déportés », l'élu nordiste estime également qu'« il n'y en a pas eu ailleurs. Et notamment pas en France. »
Tous les partis politiques ont condamné aussitôt ces propos et la polémique enfle depuis ce matin. Delphine Batho, porte-parole de François Hollande, a dénoncé sur Twitter des propos « homophobes mais aussi négationnistes » et réclame l'exclusion de l'UMP de Christian Vanneste. Jean-François Copé, le secrétaire général de l'UMP, a assuré qu'« il ne se déroberait pas » et qu'il réclamerait des sanctions lors du Bureau politique de mercredi prochain. Nadine Morano, sur Twitter, est encore plus claire : « En tant que déléguée générale en charge des élections de l'UMP je suis favorable à lui retirer l'investiture de notre mouvement ». « Il faut le virer de l'UMP », a tweeté le secrétaire d'État UMP au Logement Benoist Apparu.
Ce n’est pas la première fois que Christian Vanneste s’en prend ouvertement aux homosexuels. En 2004, déjà, il avait déclaré que l'homosexualité constitue une « menace pour la survie de l'Humanité ». Poursuivi par trois associations de lutte contre l'homophobie, il avait été blanchi en 2008.

Voir la vidéo


Source : Le Parisien
Crédit photo : libertepolitique.com / Antoine Besson

VOIR AUSSI

Homophobie : un prof gay écarté de son poste le temps de « guérir »
Journée mondiale contre l'homophobie : commençons par l'école
Homophobie : l'inquiétante augmentation des agressions sur Internet
Mariage homosexuel : choisissez votre affichage pour la légalisation
Autorité parentale accordée pour un couple gay
François Hollande favorable au mariage gay