Éthylotest, hausse du Smic, tarifs du gaz : ce qui change le 1er juillet

Éthylotest, hausse du Smic, tarifs du gaz : ce qui change le 1er juillet
Éthylotest, hausse du Smic, tarifs du gaz : ce qui change le 1er juillet
En ce début de juillet, plusieurs mesures vont marquer du sceau de la nouveauté le quotidien des Français. En effet, le 1er juillet, une série d'ajustements décidés par l'État sera mise en place, depuis une hausse des tarifs du gaz jusqu'à l'extinction des enseignes lumineuses des magasins la nuit. Passage en revue.
A lire aussi
Tarif du gaz : une augmentation pour le 1er juillet ?
argent
Tarif du gaz : une augmentation pour le 1er juillet ?


+ 2% pour le Smic
Le ministre du Travail Michel Sapin l’a annoncé : le coup de pouce au Smic sera de 2%. À partir du 1er juillet, le Smic horaire sera ainsi porté à 9,40 euros brut, soit 1425,67 euros mensuels pour 35 heures hebdomadaires. Cela représente pour les personnes concernées un gain de 21,5 euros net. En parallèle, les allocations chômages sont elles aussi revalorisées : après avoir été augmentées de 1,5% en 2011, elles seront revalorisées de 2% à partir du 1er juillet également.

Vers la hausse de la facture de gaz
La facture de gaz pourrait être augmentée de manière rétroactive, avec une hausse pouvant aller jusqu’à 10%. En effet, suite à un recours déposé contre le gel des prix réglementés du gaz à l'automne dernier par GDF Suez et l'Association nationale des opérateurs détaillants en énergie, le Conseil d’État a tranché et s’est prononcé en faveur d’une hausse rétroactive des prix du gaz. Reste que cette augmentation, décidée pour le 1er juillet, pourrait être reportée dans le courant du mois. Du côté des factures d’électricité, elles pourraient connaître une hausse de 2% en juillet, selon une information du Parisien.

Des factures de téléphone portable réduites

Les appels téléphoniques passés ou reçus dans l’Union européenne seront revus à la baisse. Une bonne nouvelle pour les Français qui ont de la famille ou des amis à l’étranger. Ainsi, la minute d’appel passée depuis l’étranger sera plafonnée à 29 centimes contre les 35 centimes actuels, tandis que les communications reçues à l’étranger seront facturées 8 centimes la minute contre 11 jusque-là.

Extinction des enseignes lumineuses la nuit
Toujours au chapitre des économies, c’est à partir du 1er juillet que les enseignes lumineuses des magasins devront être éteintes la nuit. Une nouvelle mesure exige en effet des enseignes d’éteindre leurs lumières de 1 heure à 6 heures du matin, par souci d’économies d’énergies. Sont concernés l’éclairage des façades, des vitrines commerciales et des intérieurs de bâtiments visibles de l’extérieur. Prévue pour l’heure pour s’appliquer aux nouvelles installations, cette mesure devrait s’appliquer d’ici à 2018 aux publicités et enseignes existantes. Cette mesure devrait permettre une économie d’électricité équivalente à la consommation annuelle de 260 000 ménages.

Un éthylotest dans chaque voiture
Suite à un décret publié le 28 février, tous les conducteurs, même ceux des deux-roues (à l'exception des cyclomoteurs), devront être équipés d’un éthylotest à partir de dimanche. Une mesure censée pousser les conducteurs à l’auto-contrôle en les incitant à souffler eux-mêmes dans le ballon et lutter contre les dangers de l’alcool au volant. Les Français ont jusqu’à novembre pour acheter un alcootest, et seront, passée cette date, punis d’une amende de 11 euros s’ils n’en sont pas équipés.

Crédit photo : AFP/Archives

VOIR AUSSI

Smic : 2% de hausse au 1er juillet
Vers une augmentation rétroactive du prix du gaz
Voiture : éthylotest obligatoire le 1er juillet