"Il faut changer la vision que l'on a de la mère" : le discours féministe de Laetitia Casta

Laetitia Casta, mère de famille lesbienne dans "Le milieu de l'horizon"
Laetitia Casta, mère de famille lesbienne dans "Le milieu de l'horizon"
Maman et agricultrice lesbienne dans son nouveau film, l'actrice Laetitia Casta désire redéfinir la vision trop archaïque que l'on se fait des mères de famille.
A lire aussi

Dans Le Milieu de l'horizon de Delphine Lehericey, actuellement en salles, Laetitia Casta porte sur elle un rôle audacieux : celui d'une mère de famille agricultrice et lesbienne. Son personnage, Nicole, entretient une liaison secrète avec une jeune femme divorcée, incarnée par Clémence Poésy. Une performance qui lui tenait à coeur. Dans les pages du magazine Vogue, elle explique pourquoi.

Déjà, pour la portée féministe du personnage de Nicole, maman "tiraillée entre sa place à la maison et son désir d'émancipation" - façon Sur la route de Madison. "C'est une femme moderne, même si l'action se passe en 1976. On a fait du chemin depuis cette époque mais j'ai l'impression que le combat pour nos libertés n'est pas terminé", théorise la comédienne. Et par extension, pour la vision déconstruite de la maternité que le film déploie.

"L'image maternelle est une injustice totale"

Car dans ce long-métrage, Nicole rencontre Cécile, et par-là même la possibilité d'un ailleurs, loin du domicile conjugal, et des enfants. "Elle se sent rejetée affectivement par son fils et décide de partir pour lui laisser du temps. Elle n'est pas entendue par son mari qui devient violent. Ce n'est pas qu'elle décide d'abandonner sa famille en douce, c'est beaucoup plus profond", décortique en ce sens Laetitia Casta à propos de son personnage.

Ce discours "plus profond", la comédienne l'énonce : "On nous a habitués à une vision maternelle qui est une injustice totale, je trouve : être réduite à la condition d'une femme qui doit rester auprès de ses enfants toute sa vie et être dévouée corps et âme à sa famille". Une vision qui se doit d'évoluer au 21e siècle.

"Il faut que la vision de la mère change. Aujourd'hui encore, il y a beaucoup de travail à faire. Des mauvaises habitudes ont été prises, il faudrait presque effacer l'ardoise pour réinstaller quelque chose de juste. C'est comme un pli sur un vêtement dont il faut enlever la trace", achève Laetitia Casta. Des mots puissants.