Bernadette Chirac encourage Valérie Trierweiler

Bernadette Chirac encourage Valérie Trierweiler
Bernadette Chirac encourage Valérie Trierweiler
Dans cette photo : Bernadette Chirac
« Chaque époque a sa Première dame » : c'est par ces propos que Bernadette Chirac, qui ne s'était pas montrée tendre envers Valérie Trierweiler à ses débuts, a modéré ses positions vis-à-vis de la compagne de François Hollande. L'épouse de Jacques Chirac a même évoqué une rencontre « très agréable » avec l'actuelle Première dame.
A lire aussi
January Jones nous encourage à montrer nos "melons"
News essentielles
January Jones nous encourage à montrer nos "melons"


Généralement avare de confidences, l’ancienne Première dame Bernadette Chirac s’est pourtant laissée aller à quelques révélations auprès du journaliste Stéphane Bern au cours de l’émission « À la bonne heure ! », sur RTL le mardi 8 janvier. Évoquant sa récente rencontre avec Valérie Trierweiler, l’épouse de l’ancien président de la République Jacques Chirac et conseillère générale de la Corrèze a fait part de quelques commentaires élogieux sur la compagne de François Hollande. Elle n’avait pourtant pas été tendre avec Mme Trierweiler lors de ses premiers mois à l’Élysée, en faisant savoir en octobre dernier qu’il ne lui paraissait pas « convenable » que cette dernière puisse envisager de présenter une émission sur Canal+. « Chacune doit se comporter suivant son propre caractère, son propre tempérament », avait-elle alors conclu, disant cependant se refuser à porter « aucun jugement sur aucune autre femme de chef d'État ». Mais aujourd’hui, Bernadette Chirac estime que Valérie Trierweiler est bien plus à l’aise dans son nouveau rôle de Première dame

S’habituer au rythme de l’Élysée

Dès le 15 décembre, Le Monde révélait que les deux femmes s’étaient rencontrées autour d’un thé. Une information confirmée sur RTL par Mme Chirac, qui a confié avoir vécu « une rencontre très agréable », durant laquelle elle a parlé « de choses très intéressantes » avec sa successeur. « C’est elle qui m’a invitée, et elle m’a dit ce que tous les Français ont pu voir que les débuts étaient quand même difficiles, parce qu’il faut s’habituer au rythme de cette grande maison (...) mais que maintenant ça allait mieux. Je trouve que ça se voit sur les photos », a-t-elle raconté. Alors que Mme Trierweiler marche résolument dans les pas de Danielle Mitterrand, dernière Première dame socialiste en date, Mme Chirac a souligné qu’elle ne se poserait pas en modèle à suivre. « Je ne me permettrais pas de donner des conseils à la Première dame. Chaque époque a sa Première dame, avec les atouts et les problèmes qui surgissent et qui changent d'année en année », a-t-elle ainsi assuré.

VOIR AUSSI

Bernadette Chirac évoque Hollande et le retour de Sarkozy – vidéo
Valérie Trierweiler témoin d'un mariage gay : une opération de com' de l'Elysée?
Valérie Trierweiler est la Française qui a le plus marqué 2012
Valérie Trierweiler a sa rubrique sur le nouveau site de l'Élysée
Cote d'(im)popularité de Valérie Trierweiler : faut-il aimer la Première dame ?

Dans l'actu