Ségolène Royal : ses propos "machistes, caricaturaux et stéréotypés" sur les femmes

Ségolène Royal : ses propos "machistes, caricaturaux et stéréotypés" sur les femmes
Ségolène Royal : ses propos "machistes, caricaturaux et stéréotypés" sur les femmes
Interrogée par France Inter sur son rôle à la Banque publique d'investissement, Ségolène Royal a déclaré vouloir encourager les femmes à créer leur entreprise. Des encouragements pourtant teintés de clichés machistes qui ont fait réagir les féministes.
A lire aussi
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de Katharina Mückstein
News essentielles
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de Katharina...


Ségolène Royal était interviewée ce lundi 4 mars par France Inter, ou elle a parlé de sa volonté d’aider les femmes à créer leur entreprise. Elle suggérait de leur donner un coup de pouce, notamment en favorisant l’emprunt, et en leur permettant d’obtenir un prêt plus conséquent que celui des hommes, ou de les inciter à suivre des formations en management ou en nouvelles technologies. Mais la présidente du Conseil régional de Poitou-Charentes a fait tiquer quelques associations féministes en félicitant la gent féminine de gérer une entreprise mieux qu’un homme. Les raisons invoquées ? L’habitude qu’ont les femmes de « gérer le budget de la maison », due à la nécessité qu’il « reste toujours quelque chose au bout du compte pour les enfants ».

« On n’a pas à sexualiser les compétences »

Des arguments maladroits que la présidente de l’association féministe Future, au Féminin, Lydia Guirous, considère comme « machistes, caricaturaux et stéréotypés ». Invitée à réagir au micro d’Europe 1, elle a déclaré : « Imaginez une seconde qu’un homme ait prononcé cette phrase : on aurait toutes les associations féministes dans la rue. » Avant d’ajouter : « On n’a pas à sexualiser les compétences […] Sur quoi s’appuie-t-elle pour juger que les femmes gèrent mieux les entreprises ? »

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Ségolène Royal à la BPI : son "coup de pouce aux femmes qui entreprennent"
Ségolène Royal : la socialiste ne veut pas être « peopolisée »
Salon des entrepreneurs : 20 clés pour aider les femmes à créer leur boîte