Interview de "L'Express" : Lizarazu et Dugarry répondent à Domenech

Interview de "L'Express" : Lizarazu et Dugarry répondent à Domenech
Interview de "L'Express" : Lizarazu et Dugarry répondent à Domenech
Dans cette photo : Bixente Lizarazu
Raymond Domenech s’était enfin exprimé sur le fiasco des Bleus pendant la Coupe du monde 2010. Outre les joueurs, il a également attaqué certains anciens devenus consultants. Bixente Lizarazu a répondu aux attaques de l’ancien sélectionneur des bleus au micro de RTL.
A lire aussi

Sa vérité, il l’a voulu sévère envers ses anciens joueurs « sales gosses inconscients », et tous les professionnels du monde du football. Raymond Domenech n’a pas pris de gants pour qualifier l’Equipe de France, au cœur du scandale de la Coupe du monde 2010. Licencié pour faute grave, il s’est aussi attaqué aux consultants qui l’ont, selon lui, humilié et fait passer pour « un abruti » : "Si ces gens-là veulent parler de morale et donner des leçons, c'est bon, il n'y a plus de soucis à se faire", a-t-il déclaré avec cynisme à propos de Bixente Lizarazu, Christophe Dugarry et Franck Leboeuf.

Ses déclarations ne sont pas du tout du goût de Bixente Lizarazu, qui voit en Raymond Domenech un « manipulateur » : "Je pense que le fond du problème, c'est que Raymond Domenech c'est un manipulateur. Et, qu'à un moment donné, quand tu passes ton temps à manipuler, ça se retourne contre toi et surtout ton discours n'est plus crédible. C'est ça le problème [...] Fondamentalement, ce qu'il pense de mon travail, je n'en ai rien à foutre. Je ne sais même pas pourquoi il parle de morale. [...] Ca n'a strictement rien a voir avec le type de discussion qu'on a eu tous les deux »

Dugarry, célèbre footballeur de l’Equipe de France 98, s’est également exprimé sur inforsport : «Raymond Domenech restera une éternelle énigme. J'ai lu dans l'article que nous nous étions attaqués à la morale du personnage alors que ce n'est absolument pas le cas, cela ne l'a jamais été, nous avons toujours essayé de nous concentrer sur le sportif. [...] J'aurais aimé savoir pourquoi depuis 2008 l'Equipe de France n'arrivait pas à faire trois passes d'affilée, pourquoi les joueurs venaient en Equipe de France en reculant…».

Six mois après la Coupe du monde, l’affaire des Bleus n’en finit pas de faire des vagues...

VOIR AUSSI

Domenech : son interview à "L'Express"