#ViveLesMariés : Vincent et Bruno se sont dit "oui" !

#ViveLesMariés : Vincent et Bruno se sont dit "oui" !
#ViveLesMariés : Vincent et Bruno se sont dit "oui" !
Le premier mariage gay de France a été célébré mercredi 29 mai, à l’Hôtel de ville de Montpellier. Loin de la cérémonie discrète et intime dont rêvent certains futurs époux, Vincent Autin et Bruno Boileau se sont dit « oui » les yeux dans les yeux mais devant un parterre de journalistes et quelques personnalités politiques. Une union aux accents militants qui fait officiellement entrer la France dans le cercle restreint des 14 pays qui autorisent le mariage homosexuel.
A lire aussi
Refondation de l'École : l'Assemblée dit oui au projet de loi
education
Refondation de l'École : l'Assemblée dit oui au projet de...


« Ce jour vous l’avez rêvé, et ce jour  devient une réalité. Vincent, Bruno, nous allons, vous allez vivre un moment historique. Un moment historique pour notre pays, pour notre République ». C’est ainsi qu’Hélène Mandroux, le maire socialiste de Montpellier, a entamé, mercredi après-midi, la cérémonie célébrant le premier mariage gay français. Onze jours après la validation par le Conseil constitutionnel de la loi Taubira - qui avait nécessité pas moins de 170 heures de débat avant son adoption définitive par le Parlement le 23 avril dernier -, Vincent Autin, 40 ans, et Bruno Boileau, 30 ans, se sont officiellement dit « oui ».

Une union que l’on aurait pu croire princière, tant du point de vue de la couverture médiatique prévue, que de l’importance du dispositif de sécurité. En effet, quelque 200 journalistes, français et internationaux, avaient été accrédités pour l’occasion tandis que 50 à 100 policiers étaient mobilisés. Un escadron de gendarmerie mobile de 80 hommes avait également été placé en réserve pour faire face à d’éventuels incidents. Quant aux invités, parmi les 400 proches présents, quelques personnalités politiques, dont la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud Belkacem, avaient fait le déplacement.

« C’est votre histoire, votre victoire »

Après les échanges de consentement, l’un des jeunes mariés, Vincent, qui n’est autre que le président de l’association montpelliéraine Lesbian & Gay Pride, s’est adressé à la foule venue en masse, sous le crépitement des appareils photos. « Nos premières pensées vont à tous les militants, à toutes  les militantes, les associations, qui se sont battus tous ensemble avec nous. Le vrai symbole c’est cette solidarité. Le symbole, c’est l’amour, il faut s’aimer dans notre société car elle est suffisamment difficile. Aimez-vous, aimez-nous, aimons-nous », a-t-il déclaré.

Et si quelques incidents ont été signalés, avant le début de la cérémonie notamment, ils n’ont pas réussi à gâcher l’ambiance bon enfant qui régnait à Montpellier, qui vient d’être élue « ville la plus gay-friendly » de France par le magazine Têtu. Pour preuve, sur le parvis de la mairie, en présence de nombreux militants de la cause gay, des couples homosexuels s’embrassaient au milieu des cris de joie. « C’est votre histoire, votre victoire », leur a lancé Vincent Autin, depuis le balcon de l’Hôtel de ville. Sur les réseaux sociaux également, les internautes n’ont pas caché leur joie. Sur Twitter, le hashtag #Vivelesmariés s’est rapidement placé parmi les sujets les plus commentés grâce aux nombreux messages de félicitations.


Reste désormais à souhaiter que cette union, dont on ne peut ignorer le caractère militant et citoyen, résiste à une telle pression et au temps qui passe.

Plus d'actu sur : Mariage gay

Taubira traitée de "guenon" : la Manif pour tous va remanier sa charte d'action
Adoption pleinière : la première famille avec deux mamans est née
La Manif pour tous en guerre contre la théorie du genre
Dans l'actu