Fête des voisins : ceux qu'on aimerait avoir et ceux qu'on déteste

Fête des voisins : ceux qu'on aimerait avoir et ceux qu'on déteste
Fête des voisins : ceux qu'on aimerait avoir et ceux qu'on déteste
Dans cette photo : Gad Elmaleh
La fête des voisins a lieu ce vendredi 31 mai. Pour l'occasion, Linternaute.com et Yakaz.com ont sondé les Français sur leurs habitudes de voisinage. Les résultats sont croustillants : on apprend ainsi que 47% des interrogés profitent de la fête des voisins pour draguer, ou que 24% envisagent de s'y rendre pour régler leurs comptes…
A lire aussi


Une table dressée dans la cour, la sangria de la voisine du troisième, les crêpes de la gardienne et votre inimitable cake aux olives : la Fête des voisins n’est plus à présenter. Moment de convivialité trop rare, ce n’est pourtant pas un rendez-vous très attendu des Français : ils sont 37% à ne pas avoir l’intention de s’y rendre.

Quand le voisinage tourne au cauchemar

Fête des voisins ne rime pas forcément avec bonne entente pour 24% des participants, qui profiteront de l’occasion pour régler leurs comptes. Que reprochent les mécontents à leurs voisins ? 46% sont las des bruits d’enfants, d’aspirateurs ou de travaux. Pour 40% des sondés, les fêtards nuisent à leur tranquillité, tandis que 15% sont excédés d’entendre les ébats des couples... Ou leurs disputes ! Autant de dérangements qui les poussent à réagir. Lorsqu’ils laissent un mot à leurs voisins, il s’agit dans 39% des cas d’un mot d’insulte. Ils peuvent même voir en eux des ennemis potentiels, vicieux et sournois. Qui dit que la confiance règne au sein d’un quartier ? Ils sont 16% à se méfier de leurs voisins.

Amitié et séduction de proximité

Mais le tableau n’est pas si noir, et la cohabitation heureuse existe : 57% des interrogés s’efforcent d’entretenir de bonnes relations avec leurs voisins. Ils sont même 22% à déclarer être amis, ce qui peut parfois s’avérer utile. Ainsi, la moitié des sondés sont prêts à rendre service à leurs voisins… Pour mieux les séduire ? Car 47% des personnes sondés ont avoué profiter de la Fête des voisins pour aborder un(e) voisin(e) qui leur avait tapé dans l’œil. C’est sûr que partager un verre est plus propice à la séduction qu’une brève entrevue dans la pénombre fétide du local poubelle.

Les peoples s’invitent à la fête

Et si une célébrité devait s’incruster à la Fête des voisins ? Un doux fantasme pour les sondés, qui privilégieraient dans ce cas l’arrivée d’une personnalité comique. Ils verraient bien Gad Elmaleh tailler le bout de gras avec eux. L’acteur est suivi en deuxième position par Patrick Sébastien. Pour faire tourner les serviettes ? En troisième place, les Français aimeraient voir débarquer Johnny Halliday, puis Nabilla

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Les clefs d'une fête des voisins réussie
Faire l'amour plus souvent que ses voisins rend heureux

ON EN PARLE SUR LE COMPTOIR

Fête des Voisins 2013 : 3 bonnes raisons de sortir de chez vous