Marion Bartoli : fin de carrière pour une championne épuisée

Marion Bartoli : fin de carrière pour une championne épuisée
Marion Bartoli : fin de carrière pour une championne épuisée
Dans cette photo : Marion Bartoli
À 28 ans et après une récente victoire à Wimbledon, Marion Bartoli a déclaré mettre fin à sa carrière. « C'était le dernier match de ma carrière », a annoncé, en pleurs, la numéro 1 française lors d'une conférence de presse à Cincinnati, où se jouait le tournoi WTA. Elle a déclaré ne plus supporter la pression.
A lire aussi
Véronique Genest : fin de sa très courte carrière politique
journalisme
Véronique Genest : fin de sa très courte carrière...


Surprise : Marion Bartoli, actuelle n°1 française, a annoncé le mercredi 14 août mettre un terme à sa carrière, six semaines après sa grande victoire du tournoi de Wimbledon 2013 (Royaume-Uni). Lors d’une conférence de presse à Cincinnati (États-Unis), où se jouait le tournoi WTA, la joueuse a expliqué ne plus supporter la pression.

Une fatigue physique et mentale

Âgée de seulement 28 ans, Marion Bartoli confie que son « corps n’arrive plus à tout supporter ». Sa décision intervient quelques semaines après sa victoire à Wimbledon, un titre durement gagné : le tournoi l’a épuisé. « J'ai subi beaucoup de blessures depuis le début de l'année », explique-t-elle, « je suis sur le circuit depuis si longtemps, et j'ai vraiment forcé et tout donné pendant ce Wimbledon ». L’effort intense en valait la peine : « J’ai réalisé mon rêve, et ça restera avec moi pour toujours », a-t-elle confié aux journalistes présents. Et si c’est de cette victoire que les fans de tennis se souviendront, la Française termine malgré tout sur un échec, une défaite (3-6, 6-4, 6-1) face à la Roumaine Simona Halep lors du deuxième tour de l’Open de Cincinnati.

Pas de come-back prévu pour une joueuse hors du commun

Interrogée par un journaliste d’Eurosport, Marion Bartoli a repoussé l'idée d'un retour futur à la compétition, comme l’ont fait bon nombre de joueuses avant elle, comme Justine Hénin. « Je ne suis pas comme cela. Je ne reviendrai pas. J’aurais gagné Wimbledon cette année en 2013, et je m’arrêterai là-dessus », a-t-elle déclaré, avant d’ajouter : « Vous me reverrez certainement sur les tournois, mais pas en train de jouer ». Future entraîneuse ou simple spectatrice ? Marion Bartoli n’en a pas dit plus, laissant seulement sous-entendre qu'elle ne foulerait plus les cours de tennis. C’est en tout cas un départ à la retraite précoce, qui fait de la championne l’une des joueuses en activité les mieux classées à arrêter la compétition.

Victoria Houssay


VOIR AUSSI

Wimbledon 2013 : Marion Bartoli répond à la BBC... avec élégance
Marion Bartoli, future ministre des Sports ? - vidéo

ON EN PARLE SUR LE COMPTOIR

Gagnant Wimbledon 2013 : Marion Bartoli remporte la finale face à Sabine Lisicki
Marion Bartoli est-elle trop grosse pour gagner Wimbledon 2013 ?