Condamné pour avoir sciemment transmis le VIH à sa femme

Condamné pour avoir sciemment transmis le VIH à sa femme
Condamné pour avoir sciemment transmis le VIH à sa femme
Il avait volontairement transmis le virus du sida à son épouse en 1999. Il vient d’être condamné par la justice française.
A lire aussi
La Prep, un traitement contre le VIH qui aident les femmes à se réapproprier leur protection
News essentielles
La Prep, un traitement contre le VIH qui aident les...

La Cour d’assises du Bas-Rhin a condamné vendredi Emmanuel Baudard, 40 ans, à cinq ans de prison dont deux avec sursis pour administration de substances nuisibles suivie d’infirmité par concubin.
En effet, en 1999, alors qu’il se sait séropositif depuis 10 ans, Emmanuel Baudard a des rapports sexuels non protégés avec sa compagne. Ce n’est que six ans plus tard que cette dernière, aujourd’hui âgée de 38 ans, découvre la maladie de son ex-compagnon et surtout, qu’il en était pleinement conscient au moment de leur relation.
Niant sa responsabilité pendant toute la durée du procès, le condamné a affirmé qu’il pensait sa femme déjà atteinte par le VIH à l’époque des faits. Les amants étaient alors tous deux toxicomanes.
La transmission du virus du sida au sein d’un couple n’est pas une première en France. En 2008, une femme avait déjà été condamnée à cinq ans de prison avec sursis pour avoir contaminé son compagnon.

VOIR AUSSI

Vaccin antisida : des résultats encourageants en Espagne
Le secret de la résistance au VIH découvert !
Chili : une campagne de lutte contre le Sida soulève une polémique