Qui est Caroline Garcia, nouvel espoir du tennis français

Qui est Caroline Garcia, nouvel espoir du tennis français
Qui est Caroline Garcia, nouvel espoir du tennis français
Dans cette photo : Marion Bartoli
Vainqueur du tournoi de Bogota (Colombie) dimanche dernier, Caroline Garcia a fait plus qu'inscrire une première ligne à son palmarès sur le circuit WTA. La joueuse de 20 ans a mis fin à une disette de neuf mois pour le tennis féminin français et redonné de l'espoir au monde de la balle jaune tricolore avant d'aller défier les Etats-Unis, ce week-end, en Fed Cup.
A lire aussi
Les jeunes Français nettement favorables à un congé paternité plus long
News essentielles
Les jeunes Français nettement favorables à un congé...


Le tennis féminin français attendait un titre sur le circuit WTA depuis le 6 juillet 2013 et la victoire historique de Marion Bartoli sur le Center Court de Wimbledon. Caroline Garcia a mis fin à la disette tricolore, dimanche 13 avril, en remportant le tournoi de Bogota.

23 places gagnées au classement WTA

La Française de 20 ans a disposé deux sets secs (6-3, 6-4) de la Serbe Jelena Jankovic. Un premier titre pour Caroline Garcia qui permet à la native de Saint-Germain-en-Laye de se hisser à la 51e place du classement WTA. Cette droitière adepte du revers à deux mains fait office, aux côtés d'Alizé Cronet (24 ans, 21e mondiale) d'espoir d'un tennis féminin tricolore bien terne depuis la retraite de Marion Bartoli et qui peine à se retrouver une chef de file, comme le fut Amélie Mauresmo du temps de sa splendeur (25 titres, dont 2 Grand Chelem, ancienne numéro un mondiale).



Avec Caroline Garcia, le tennis féminin français semble retrouver des raison d'espérer. Du haut de ses 1m77, la jeune professionnelle qui a fait son arrivée sur le circuit professionnel en 2010 s'est essayéetrès jeune à de nombreux sports. « Férue de lecture, elle aime passer du temps en famille et poursuit ses études par correspondance », indique le site de la WTA. Son père, Louis-Paul Garcia, a mis de côté son ancienne activité de directeur commercial dans une société de distribution pour prendre les rennes d'une « petite PME tennistique » qui entoure la joueuse, comme l'indique 20 minutes.

Andy Murray la voit en future numéro un mondiale

« Mon père m'accompagne partout, il est là pour me structurer », confiait la jeune joueuse, en 2011, alors âgée de 17 ans. Année au cours de laquelle elle participe à ses premiers Grand Chelem chez les pros. Elle passe le 1er tour à l'Open d'Australie et à Roland-Garros, où le grand public la découvre après sa défaite en trois sets face à la grande Maria Sharapova. Une performance remarquée par le monde de la balle jaune. En premier lieu par Andy Murray, pour qui, Caroline Garcia « sera numéro un mondiale un jour », comme l'avait twitté l'Ecossais.



Offensive sur le terrain, Garcia l'est aussi dans son discours : « Mon rêve et d'atteindre le Top 10 et de gagner un Grand Chelem ». Quant à la place de numéro un mondiale ? « On verra après. Les choses ne vont jamais trop vite. Si on peut être au plus haut niveau très tôt, ça veut dire qu'on aura une belle carrière », confiait-elle en 2011. Trois ans après, à défaut d'un top 10, la Lyonnaise s'est offert un premier titre porteur d'espoirs.

La jeune femme aura l'occasion de représenter l'équipe de France en Fed Cup, samedi 19 et dimanche 20 avril, à Saint-Louis (Missouri) pour y affronter une équipe des Etats-Unis privée des soeurs Williams.