Macholand.fr : la plate-forme collaborative qui épingle les pubs et les propos sexistes

Macholand.fr : la plate-forme collaborative qui épingle les pubs et les propos sexistes
Macholand.fr : la plate-forme collaborative qui épingle les pubs et les propos sexistes
Dans cette photo : Booba
Fatigués de voir les femmes réduites au rôle d'objets dans les publicités, d'être raillées quand elles prennent la parole à l'Assemblée nationale ou d'être stéréotypées dans les médias, la fondatrice d'Osez le féminisme Caroline de Haas, la militante Clara Gonzales et le designer Elliot Lepers lanceront le 14 octobre prochain Macholand.fr, la première plate-forme collaborative qui se propose d'épingler le sexisme ordinaire.
A lire aussi
Une peine qui ne manque pas de sel pour cet animateur condamné pour propos sexistes
News essentielles
Une peine qui ne manque pas de sel pour cet animateur...


Vous aussi, vous en avez marre qu'en 2014, les femmes soient encore cantonnées au rôle d'objet sexuel, belles mais cruches, dans les publicités ? Que le port d'une robe à l'Assemblée nationale déclenche les sifflets de parlementaires pas très finauds ? Que les politiques et les médias réduisent encore trop souvent les femmes à leur fonction matricielle, quand ce n'est pas pour les décrire comme futiles et caractérielles ?

Vous n'êtes pas le/la seul(e). Pour mieux lutter contre les inégalités femmes-hommes, combattre les stéréotypes et les propos sexistes, la candidate féministe aux dernières européennes Caroline de Haas, l'étudiante et militante Clara Gonzales et l'activiste numérique Elliot Lepers lanceront le 14 octobre prochain Macholand.fr, une plate-forme collaborative où seront épinglés les propos et stéréotypes sexistes.



Dans un communiqué relayé sur le Huffington Post et Mediapart, les trois militants expliquent l'ambition de Macholand.fr : « unir toutes celles et ceux qui en ont ras le bol du sexisme pour y mettre un terme. Macholand.fr veut faire entendre la voix, trop souvent noyée dans la parole publique, médiatique ou politique, de citoyennes et de citoyens. Macholand.fr, c'est l'opportunité de nous faire entendre sur la toile et de ne pas laisser le sexisme s'y exprimer en masse sans réponse. »

Macholand.fr, comment ça marche ?

Plate-forme d'actions collectives, Macholand.fr épinglera « les publicités, les propos et les événements à caractère sexiste », expliquent Caroline de Haas, Clara Gonzales et Elliot Lepers, qui comptent sur les actions virtuelles de masse via les réseaux sociaux pour « faire entendre la voix » de ceux qui souhaitent réagir contre les propos et actes sexistes. Se voulant « Ouverte, drôle et participative », la plate-forme Macholand.fr permettra en outre de porter plainte contre les auteurs de propos sexistes jugés intolérables.

En attendant le 14 octobre, il est d'ores-et-déjà possible de s'inscrire sur Macholand.fr pour découvrir dès son ouverture la plate-forme d'actions anti-sexistes et participer, selon ses fondateurs, « au grand mouvement contre les machos ».

>> Booba, Zemmour, Depardieu, nos députés & co : les plus beaux machos de 2013 <<

Dans l'actu