Jean-François Copé s'engage pour la parité au Parlement

Jean-François Copé s'engage pour la parité au Parlement
Jean-François Copé s'engage pour la parité au Parlement
Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé réunit ce mardi une convention sur la « place des femmes dans la société ». À cette occasion, il reviendra sur la question de la parité à l'Assemblée et dans les instances administratives, et proposera des mesures concrètes.
A lire aussi

Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé organise ce mardi une convention sur la « place des femmes dans la société ». À cette occasion, il proposera d'instaurer progressivement la paritéadministration et au dans l'Parlement à compter des prochaines législatives.
Seulement 22,7% de femmes siègent au Sénat et 18,5% à l'Assemblée, Jean-François Copé entend instaurer des « tickets mixtes » député(e)s titulaires/suppléant(e)s, de sexe obligatoirement différents. Ainsi, des femmes pourraient émerger lors des prochaines élections. En tant que suppléantes, elles exerceraient une activité politique, et seraient donc « légitimes pour revendiquer une candidature », estime Jean-François Copé.
Le député-maire de Meaux est à l’origine du texte sur la parité dans les conseils d'administration des entreprises. Très engagé sur le sujet, il assure en avoir fait « un engagement personnel », car « on mesure la modernité d'une société à la place faite aux femmes ».

(Source : AFP)


VOIR AUSSI

Fonction publique, bientôt des quotas de femmes
Marie-Jo Zimmermann, son combat pour la parité
Le Medef planche sur la question de la parité
Un label mondial pour évaluer l’égalité hommes-femmes
La loi sur la parité dans les conseils d’administration adoptée par le Sénat