Violences conjugales : les victimes n'osent pas porter plainte

Violences conjugales : les victimes n'osent pas porter plainte
Violences conjugales : les victimes n'osent pas porter plainte
Dans cette photo : Mel Gibson
L’Observatoire National de la délinquance et des réponses pénales vient de remettre son rapport annuel sur les violences au sein du ménage. Les résultats sont accablants.
A lire aussi
Comment aider les femmes victimes de violences sexuelles à parler
News essentielles
Comment aider les femmes victimes de violences sexuelles...

Qu’elles soient physiques, sexuelles ou morales, les violences sont chaque jour en recrudescence au sein des ménages. Au total, 943.000 personnes ont été victimes de violences physiques ou sexuelles au sein de leur ménage (663.000 femmes et 280.000 hommes).

Une femme sur 10 a appelé un numéro vert comme le "3919"ou vu une association de victimes, seules 11% des femmes qui subissent des violences vont voir un médecin.

Le plus accablant, 80% des victimes ne vont jamais au commissariat ou à la Gendarmerie et la moitié seulement de celles qui se déplacent porte plainte. Les victimes expliquent qu’elles aimeraient une solution alternative à la Police.

Seules 6,7% de femmes osent porter plainte lorsque leur conjoint est l’auteur des coups. Sur 663.000 femmes victimes de violences physiques ou sexuelles au sein de leur ménage, 44,6% désignent leur conjoint comme étant l’auteur des actes.

Plus d’infos sur le site de la Fédération Nationale Solidarité Femmes

Crédit photo : © Mauritius/Photononstop

VOIR AUSSI

Les députés à l’unisson pour lutter contre la violence conjugale

FNSF: les violences conjugales sont le problème de tous

Frapper n’est pas aimer, enquête sur les violences conjugales en France, Natacha Henry

Procès : Mel Gibson s'en sort encore une fois

Violences faites aux femmes : grande cause nationale en 2010