C’est la Journée nationale des aidants familiaux

C’est la Journée nationale des aidants familiaux
C’est la Journée nationale des aidants familiaux
Plus de 3 millions d’aidants assistent  quotidiennement un proche dépendant  en France, pourtant leur situation est encore  trop souvent méconnue. C’est pourquoi une première journée nationale  leur est aujourd’hui consacrée.
A lire aussi
"Journée de la femme" : ces marques qui sont encore à côté de la plaque
News essentielles
"Journée de la femme" : ces marques qui sont encore à...

Qui sont-ils ?  Quelles sont leurs difficultés ? Et comment les reconnaitre mieux ?  Cette première journée nationale dédiée aux aidants sera l’occasion de faire découvrir au grand public cette population, dont le poids devrait doubler en 10 ans, et d’envisager des pistes concrètes pour améliorer leur situation.  Car  s’ils agissent dans l’ombre sans faire parler d’eux, les aidants éprouvent des difficultés quotidiennes parmi lesquelles, le manque de temps (49%), le stress (44%) et l’absence de solutions de répit (36%), selon un sondage BVA Fondation Novartis sur les attentes des aidants familiaux publiée lundi dernier. 42 % d’entre eux se disent aussi mal informés sur les aides financières existantes et 1 aidant sur 4 a dû prendre un congé sans solde pour pouvoir s’occuper de son proche. Nora Berra, Secrétaire d’état aux Ainés, qui a initié cette journée, prend le sujet à bras le corps : « des solutions existent, il faut y travailler. Nous réfléchissons à des conventions à mettre en place dans les entreprises pour aménager notamment les horaires de travail » a-telle affirmé lors de la conférence de presse.

En savoir plus :

Le dossier de la rédaction sur la dépendance