Hausse du SMIC : peu d'emplois détruits selon l'OFCE

L'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) considère que la hausse du SMIC de 2%, dont 0,6% de « coup de pouce », ne détruirait que 1900 à 2800 emplois. Un chiffre bien inférieur à ceux donnés par les nombreux détracteurs du projet.
A lire aussi


Les uns l’attendaient avec impatience, les autres craignaient qu’il ne dégrade encore plus la situation économique des entreprises françaises. Le projet de François Hollande d’augmenter « raisonnablement » le Smic s’est finalement concrétisé depuis le 1er juillet. Et loin des sarcasmes de l’opposition, cette hausse de 2% ne détruirait finalement pas entre « 30 000 et 40 000 emplois », comme l’avait laissé entendre l’ancien ministre de l’Économie, François Baroin.

Deux experts de l’OFCE, Éric Heyer et Mathieu Plane ont travaillé sur le sujet et ont établi une méthodologie de calcul prenant en compte conséquences directes et indirectes. En couplant allègements de charges consentis aux entreprises par l’État et hausse du Smic de 2%, entre 1900 et 2800 emplois seulement seraient finalement détruits.

Laure Gamaury

(Source : lexpress.fr)
Crédit photo : AFP/Archives

VOIR AUSSI

Smic : 2% de hausse au 1er juillet
Hausse du Smic : quelles conséquences ?
Smic, tarifs, allocations, taxes : la nouvelle donne pour 2012