Logements sociaux : Ayrault veut relever le seuil à 25%

Logements sociaux : Ayrault veut relever le seuil à 25%
Logements sociaux : Ayrault veut relever le seuil à 25%
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a réaffirmé ce mardi son souhait de relever le seuil de logements sociaux de 20% à 25% pour les villes de plus de 3 500 habitants. En outre, il veut multiplier par 5 le montant des amendes pour les communes ne respectant pas la loi.
A lire aussi
Emplois d'avenir et logements sociaux examinés au Parlement dès septembre
logement
Emplois d'avenir et logements sociaux examinés au...


Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a réaffirmé mardi sa volonté de voir le seuil des logements sociaux passer à 25% pour les villes de plus de 3 500 habitants. Une hausse de 5 points par rapport au quota de 20% fixé par la loi de Solidarité et de renouvellement urbain (SRU) votée en 2000.

Le gouvernement a également rappelé qu’il souhaitait quintupler le montant des amendes pour les communes ne respectant pas la loi. « Le taux communal de logements sociaux sera porté à 25%, les amendes seront quintuplées », a ainsi déclaré Jean-Marc Ayrault devant les préfets réunis au ministère de l'Intérieur, qu’il a enjoint à se montrer « vigilants sur l’application » de la loi. « Grâce aux efforts déployés depuis plusieurs années, la solidarité à l'égard du logement social a progressé », a constaté le Premier ministre, avant cependant de déplorer le fait que certaines communes, « heureusement minoritaires », préfèrent « continuer à payer des amendes plutôt que mettre en œuvre des programmes de construction de logements sociaux ».

(Source : AFP)

VOIR AUSSI

Logement : l'Unpi dénonce la gestion des HLM
1 Français sur 5 peine à faire face au coût de son logement