Le chant, des bienfaits insoupçonnés...

Le chant, des bienfaits insoupçonnés...
Le chant, des bienfaits insoupçonnés...

Sous la douche, seule ou en groupe, le chant est un plaisir auquel nombre d’entre nous s’adonnent. Mais c’est également un sport qui, comme toute activité physique, fait profiter le corps et l’esprit de ses bienfaits.

A lire aussi
Chocolat : idées reçues et bienfaits insoupçonnés
Mag
Chocolat : idées reçues et bienfaits insoupçonnés

Qui n’a jamais rêvé étant plus jeune (ou non, d’ailleurs !) de chanter sur scène devant une foule en délire ? De posséder une voix à faire pâlir d’envie toutes ses amies ? Personne… ou presque. Mais utiliser ses cordes vocales pour son bien-être, peu d’entre-nous y auraient songé. Pourtant, le chant possède bien des vertus. L’une d’entre elle est sa capacité à libérer des émotions enfouies, souvent responsables de tensions et d’angoisses.

Chassez vos soucis

Le chant aurait la faculté de chasser les idées noires et de donner le sourire. Et pour cause, sa pratique augmentant la sécrétion d’endorphines, l’hormone du bonheur, il agirait tel un anti-dépresseur. Une sensation que les chanteurs, même amateurs, connaissent bien. « Après chaque cours, mon moral est au beau fixe, confie Anne-Marie Geslain, adepte des cours de chant particuliers. Je ressens une certaine satisfaction et surtout une énergie positive et durable ; peut-être parce chanter m’oblige à cesser toute réflexion sur mes problèmes personnels. » En effet, parce qu’il exige une concentration de tous les instants sur divers aspects de la musicalité (rythme, mélodie, paroles, etc.), le chant permet d’oublier, ne serait-ce que momentanément, les soucis de la vie quotidienne… et de se détendre.
Il constitue, en outre, une activité ludique pour améliorer son expression orale. « Cette discipline m’apprend à maîtriser ma respiration et m’aide à avoir davantage d’assurance lors de mes interventions publiques professionnelles », témoigne Lise Neverson, chargée de projet dans une société de prêt-à-porter. D’ailleurs, pratiquer en groupe, le chant aide à vaincre sa timidité et à retrouver confiance en soi. Les effets psychologiques du chant sont donc nombreux… mais ses vertus s’exercent bien au-delà.

Une douce alternative aux séances d’abdominaux

« Un cours de vocalises fait autant de bien qu’une séance d’aquagym, annonce d’emblée Corinne Rocca, chanteuse et coach vocale. Il sollicite l’ensemble des muscles, de la mâchoire aux fessiers en passant par la colonne vertébrale, les dorsaux et les trapèzes. » De plus, grâce à l’articulation, « le chant agit également sur les zygomatiques », les muscles du visage.
Quant aux allergiques des séances de musculation, elles seront ravies d’apprendre qu’il est aussi possible de renforcer ses abdominaux en faisant ses gammes. « En enchaînant couplets et refrains, on renforce sans s’en rendre compte ses abdominaux tout en assouplissant son diaphragme, précise la coach. C’est une gymnastique douce pour la sangle abdominale. Cela peut paraître invraisemblable mais un cours de chant demande de réels efforts physiques. C’est un vrai sport de bien-être, comparable au Pilates ou au yoga. » D’ailleurs, en tant qu’activité physique à part entière, il a désormais sa place dans les salles de sport. Le Waou Club Med Gym d’Auteuil (Paris 16e) accueille ainsi depuis 2009, le cours « Chanter, c’est du sport », de Christine Rocca.
Maitriser sa voix, adopter la bonne position, chanter en gonflant le ventre, emmagasiner l’air, le faire remonter vers le diaphragme, expirer en douceur, se détendre… Non content d’être un art, le chant serait donc également un sport… Convaincues ? Et bien, chantez maintenant

Marie-Laure Makouke

 

MAIS AUSSI :

Bon plan : Il va y avoir du sport !

L'hypnose : faire de l'inconscient son allié...

Le bonheur... tout simplement