Les fessées seraient-elles dangereuses pour la santé mentale des enfants ?

Les fessées seraient-elles dangereuses pour la santé mentale des enfants ?
Les fessées seraient-elles dangereuses pour la santé mentale des enfants ?
Selon une étude, les enfants ayant été punis par des fessées auraient plus de risques de souffrir d'affections mentales une fois adulte.
A lire aussi
Commencer les cours trop tôt nuirait à la santé mentale des ados
News essentielles
Commencer les cours trop tôt nuirait à la santé mentale...


Les punitions corporelles sont encore une fois montrées du doigt : une étude publiée dans la revue américaine Pediatrics démontre que les personnes ayant reçu des fessées durant leur enfance sont plus enclines à souffrir de pathologies mentales une fois adulte. Cette enquête, menée auprès de 653 personnes par une équipe de chercheurs canadiens et dévoilée lundi, visait à étudier l’impact et les conséquences au long terme des fessées et châtiments corporels légers sur des affections psychologiques ultérieures. L’étude exclue l’examen de sévices sévères, laissant des bleus ou causant des blessures aux enfants concernés, et de nature sexuelle.

Les résultats montrent que les enfants ayant été punis par des fessées ont entre 2% et 7% de risques supplémentaires de souffrir de problèmes psychologiques à l’âge adulte. Une faible proportion, mais qui prend tout son sens lorsque l’on sait par exemple que la moitié des Américains déclarent avoir reçu une fessée durant leur enfance.

Source : Europe1.fr
Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Fessée : agressivité et troubles mentaux chez les enfants punis ?
Etats-Unis : éloge de la fessée par le pasteur Michael Pearl
Faut-il être plus sévère avec nos enfants ?
Une campagne choc contre les violences éducatives
6 mois de prison avec sursis pour avoir giflé sa fille de 9 ans